Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La conjuration - Philippe Vasset

Présentation
J'ai créé une secte. C'était, au départ, une entreprise purement commerciale. Jusqu'à ce que j'y prenne goût: fonder une religion est la dernière œuvre possible.

 

Avis

Des cachettes dans un Paris fait de terrains vagues, de sites désaffectés, de maisons abandonnées, ça ne manque pas, et c’est le crédo de notre narrateur, son moyen d’évasion. Ces « zones blanches » envahies dorénavant de nouveaux édifices clinquants sonnent le glas de son échappatoire.

Il est question maintenant d’entrer dans le moule, rechercher un travail et un petit endroit où vivre, fini le rêve on entre dans l’ère du « métro-boulot-dodo ».

Le narrateur, dont on ne connaitra absolument rien ni prénom ni âge tel un Fantômas des temps modernes, rencontre André, ancien auteur de thrillers, décidé à monter une secte … oui oui monter car c’est bien avec l’esprit entrepreneurial et non avec l’esprit d’un illuminé qu’il souhaite conclure l’affaire. Le but d’André est ni plus ni moins que de faire fortune. Pour cela il aura besoin de notre narrateur afin de trouver le lieu idéal, un lieu secret qui accueillera son Eglise, de peaufiner les cérémonies et de trouver gourou et adeptes. Il explore tous les endroits abandonnés, tous les vides de Paris jusqu’à se concentrer sur les failles des systèmes de sécurité de bâtiments de bureaux ou d’appartements, il finit par passer des heures à contempler la vie à travers les fenêtres.

Personnage en marge notre narrateur finira par se rendre invisible trainant derrière lui quelques autres « disciples », vivant libre en une sorte de marginal, il finit par disparaitre socialement, par se fondre dans le décor comme une nouvelle mutation du paysage dont il fera finalement partie.

Je ne vais pas raconter d’histoires, je me suis vraiment ennuyer au début je me suis qu’est ce que c’est que ça ? Énumération de vides parisiens ? Voyages à travers les espaces vides ? Plan de la ville des sites abandonnés ? Je ne cherchais pourtant pas un livre de géographie parisienne !! … mais je me suis accrochée à ces pages et je ne le regrette pas. Roman sociologique avec une pointe d’intrigue en plus dont la lecture a été un vrai régal et une légère envie d’être invisible aussi persiste :)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article