Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Maladie d’amour - Nathalie Rheims

Présentation

 

Alice est une jolie jeune femme. Actrice, elle rêve de jouer Claudel, mais on ne lui propose que des rôles de potiche dans des pièces de boulevard. Sa vie amoureuse n'est guère plus brillante, faite d'aventures qui se terminent toujours mal.

Elle raconte tout à Camille, sa confidente qui, de son côté, mène la vie calme et rangée d'une mère au foyer. Au moment où Alice décide enfin de renoncer à la passion, elle s'éprend d'un homme marié, le Dr Costes, qui aurait eu un coup de foudre pour elle.

Camille suit cette nouvelle histoire d'amour à la manière d'un feuilleton dont elle serait l'unique spectatrice, même si d'étranges contradictions apparaissent dans les confidences de son amie. Pour protéger Alice, Camille tente d'en savoir plus sur cet homme insaisissable.

Cette démarche la fait progressivement basculer: elle se met à douter de tout, au risque de se perdre.

 

Avis

 

Alice, Camille, deux amies trentenaires de longue date, l’une actrice dont la vie amoureuse n’est pas vraiment peuplée de princes charmants, l’autre femme au foyer discrète et mère. Elles se retrouvent régulièrement seules ou entourées d’amis pour échanger les potins, se raconter leur vie quotidienne, leurs relations ou vie de couple. Tout ce qu’il y a de plus banal entre amies, sauf qu’à un moment tout bascule.

 

Alice, femme dynamique qui malheureusement flirte avec les déceptions amoureuses, professionnelles, raconte à Camille sa énième rupture, s’ensuit pleurs et confidences sur cette relation dont personne n’a pu apercevoir l’homme en question, ni les précédent d’ailleurs. Camille l’a réconforte tant bien que mal comme a son habitude.

Ce roman aux débuts gentillets se transforme très vite en récit psychologique où l’amour se transforme en maladie, en une sorte de paranoïa.

 

Décidément, l’amour était bien une maladie qu’on pouvait attraper comme ça, sans y prendre garde, et qui se manifestait par un aveuglement total à l’égard de l’être désiré. Camille était-elle tombée malade, elle aussi ?

 

Le dérèglement commence, les questions se posent, les rôles de chacun sont prêts à s’inverser au moment où Alice dévoile le nom de son amant, un chirurgien esthétique, un homme marié, l’auteure nous entraine alors entre une réalité et un rêve, un délire. La relation qu'Alice entretient avec cet homme paraît des plus étrange à Camille, des contradictions aiguisent sa curiosité, elle veut connaître le fin mot de l’histoire.

Il serait déraisonnable d’en dévoiler plus tant la trame de ce récit est fin ficelée, l’intrigue prend une tournure inattendue et la conclusion surprenante.

 

Je ne m’attendais pas à un tel roman, j’avoue avoir entamé le livre avec des à priori alors la surprise a été de taille. Avec des thèmes pourtant communs comme l’amour, l’amitié, la folie ou encore le mensonge l’auteure a su aiguiser ma curiosité et avec son style très fluide la lecture a été d’autant plus agréable.

 

 

Je remercie les Editions Leo Scheer pour l'envoi de ce quinzième et nouveau roman de Nathalie Rheims.

 

Maladie d’amour - Nathalie Rheims
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article