Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En bande organisée - Flore Vasseur

Présentation de l’éditeur

 

Depuis le berceau, les écrans les relient à la matrice, ce qu’ils tiennent pour vrai : les medias de masse, la rumeur publique, l’algorithme de Google. Meilleurs éléments de la première génération élevée par les marques et la télévision, ils se sont connus bébés requins, à vingt ans sur un campus. Vie maritale, adhésion au Racing, Noël sous les tropiques : ils ont tous les apparats de « la vie en gold ». Amitiés, loisirs, vacances, tout est tactique, retour sur investissement, courbe d’expérience.

Réussir, c’est grimper tout en haut : du toboggan, de la tour à la Défense, de la chaîne alimentaire. Bien placés sur la pyramide des âges, ils prendront le pouvoir. Et tout cela sera à eux : les états-majors du CAC 40, la loge du Grand Orient ou à Roland-Garros, les dîners au Siècle ou à l’Élysée. Ils se glisseront sans rien questionner dans les mocassins de leurs prédécesseurs. Leurs mentors, leurs « pères », à tuer peut être, à ne décevoir jamais. Pour eux, ils ont fait les clémentines sans pépin, la vie sans accroc, génétiquement modifiée, spirituellement vierge. Ils représentent la crème de la crème avariée du pouvoir, la relève, le club Mickey des affaires.

 

La disparation suspecte de l’un d’entre eux ouvre une brèche : les rois sont beaux mais ils sont nus. Sont-ils tout à fait morts ? En bande organisée est à la fois le roman d’une génération, celle des quadras arrivés au seuil du pouvoir et une enquête sur la collusion politico-financière à la tête des États de la zone euro. Avec ce troisième livre, Flore Vasseur poursuit son implacable dissection du monde contemporain et pose trois questions essentielles : Qui gouverne? Pourquoi? Pour une génération qui a tout, qu’est-ce qu’être libre?

 

Il est incroyable de voir comme le peuple, dès qu'il est assujetti, tombe soudain dans un si profond oubli de sa liberté qu'il lui est impossible de se réveiller pour la reconquérir : il sert si bien, et si volontiers, qu'on dirait à le voir qu'il n'a pas seulement perdu sa liberté mais gagné sa servitude

Avis

 

Camarades de promo HEC, tous on très bien réussi dans la vie, banquiers, directeur de com, de cabinet … sauf un qui après un accident s’est éloigné de toute cette élite. Le début du roman nous expose le quotidien de ces sept amis, leur boulot et leur état d’âme, la vie de famille ou celle en solitaire. Ils tentent tous à leur façon de garder le contrôle car dans ce monde sans pitié de la finance rien n’est réellement acquis.

 

L’histoire débute avec Sébastien, pro de la com’ de chez Folman Pachs, à qui est confié la mission délicate de dissimuler la façon dont certains pays de la zone euro ont trafiqué leurs comptes pour répondre aux critères de Maastricht et d’éloigner les curieux. On entre direct dans le vif du sujet : comment étouffer des scandales à venir, comment tromper le public.

Il y a aussi Jeremie spécialiste du sauvetage d’Etats endettés et des actifs pourris et son épouse Alison desperate housewife qui se sent délaissée.

Clara grande journaliste économique et épouse de Bertrand directeur de cabinet de la ministre de l’Economie et des Finances, Vanessa employée d’agence de pub qui tient le monde politico-financier dans son Iphone, prête H24 à sauver elle-aussi toute entreprise en détresse.

Mais celui qui nous remet les pieds sur terre est Antoine qui s’est volontairement mis à l’écart de la bande et est devenu un hacker de renom travaillant pour l’Etat ou des multinationales mais qui soutient en secret le mouvementAnomynous.

 

C’est la disparition de l’un d’entre eux qui va faire s’écrouler le beau château de carte, un meurtre qui n’étonne personne. Plus rien n’est maitrisé, le système prend l’eau, quels seront les premiers rats à quitter le navire ?

 

A la fois roman et document économique voire politique, ce récit percutant nous entraine dans la vie de personnages fictifs dont l’auteure se sert pour nous dévoiler une réalité, l’actualité à l’état pur : les failles d’institutions économiques, les magouilles en tout genre, les scandales étouffés, la pression que vivent certains hauts gradés, et nous renvoi ainsi vers des liens internet via des flash-codes : vidéos, articles … parsemés ça et là au fil des pages.

L’auteure dissèque le rôle de chacun dans la crise, banques, politiques, en s’appuyant sur des faits réels, un « roman » plein de haine pour le système en place qui prend le peuple pour plus bête qu’il ne l’est. Il se dégage aussi un vide affectif chez chacun des personnages et ils paraissent complètement en dehors de tout, dans leur bulle.

Un petit éveil des consciences, c’est ainsi que je définirais ce roman.

 

Site de Flore Vasseur : http://florevasseur.com/fr/

Tag(s) : #Livres, #Equateurs, #Vasseur

Partager cet article

Repost 0