Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du nouveau dans ma PAL

De nouvelles entrées dans ma PAL, parce que 300 livres à lire me paraissait finalement trop peu !!

 

Anno Dracula de Kim Newman aux Editions Livre de Poche

Londres, 1888. L'obscur voile de la terreur est tombé sur la capitale depuis que la reine Victoria s'est unie au sulfureux comte Dracula. Sous son influence, les citoyens sont de plus en plus nombreux à rejoindre les rangs des vampires, toujours plus puissants. Mais la riposte ne se fait pas attendre. Dans les sinistres ruelles de Whitechapel, un assassin surnommé Scalpel d'Argent massacre les prostituées aux canines un peu trop aiguisées. Lancés dans la traque du tueur, Geneviève Dieudonné, une vampire à la jeunesse éternelle, et Charles Beauregard, espion pour le Diogene's Club, vont devoir gravir les échelons du pouvoir. Et s'approcher dangereusement du souverain le plus sanguinaire qu'a jamais connu le royaume. Cette nouvelle édition du classique de Kim Newman comprend des bonus totalement inédits : scènes supplémentaires, interviews, fin alternative et bien d'autres surprises.

 

Miss Alabama et ses petits secrets de Fannie Flagg aux Editions Cherche Midi, livre que j'ai apperçu chez certains participants au challenge Coupe du Monde des Livres

Birmingham, USA. Ex-Miss Alabama. Maggie Fortenberry a pris une grande décision. Après avoir pesé le pour et le contre, elle a décidé de mettre fin à ses jours. Elle n'est ni malade, ni déprimée, elle a un travail plutôt agréable dans une petite agence immobilière locale, mais elle a, malgré tout, trouvé seize bonnes raisons d'en finir, la principale étant peut-être qu'à 60 ans, elle pense avoir connu le meilleur de la vie. Continuer, pour aller vers quoi ? Maggie a donc arrêté la date de sa mort et se consacre désormais méticuleusement à en régler les derniers détails, en tenant à jour la liste des dernières choses à faire avant de disparaître. Mais peu de temps avant de passer à l'acte, Maggie est invitée par une de ses collègues, Brenda, à un spectacle de derviches tourneurs. Le trouble est jeté dans son esprit. La représentation est dans six jours, elle peut bien attendre six jours encore avant de mourir, ne serait-ce que pour faire plaisir à Brenda. Loin est-elle de se douter combien ces six jours seront riches en surprises, en secrets dévoilés et en événements imprévus qui vont lui montrer que la vie a beaucoup plus à lui offrir qu'elle ne le pense. Après Beignets de Tomates vertes, Fannie Flagg nous donne un nouveau roman au charme fou, peuplé de personnages plus attachants les uns que les autres - Brenda, ses problèmes de poids et ses ambitions politiques, Ethel, la patronne de l'agence immobilière qui, âgée de 88 ans, ne veut pas passer la main, etc. Le sort de cette petite communauté de femmes, et celui de Maggie en particulier, sont le prétexte à une lecture aussi émouvante que désopilante, qui ne cessera de vous faire passer du rire aux larmes.

 

Petites recettes de bonheur pour temps difficiles de Suzanne Hayes et Loretta Nyhan aux Editions Belfond

Entre Iowa et Massachusetts de 1943 à 1946 Depuis que son mari a été appelé à rejoindre les forces alliées pour combattre en Europe, Glory Whitehall s'ennuie. Laissée seule avec son fils de 3 ans, enceinte jusqu'aux yeux, la jeune femme cherche une occupation pour tromper la solitude. Un beau matin, Rita Vincenzo reçoit la lettre d'une inconnue du Massachussetts... Entre Glory, jeunette impulsive, et Rita, femme de poigne au grand cœur, se tisse une amitié au fil de la plume. Une correspondance entre deux femmes séparées par des centaines de kilomètres, accidentellement rapprochées par l'absence de leurs époux, partis sur le front. Étayée d'instants complices, de joies, de peines, de drames, cette correspondance offre à chacune des deux femmes un moment de réconfort unique dans un monde bouleversé par les échos de la guerre qui menacent de saper leur courage. Comment vivre dans un monde sans hommes ? Comment égayer le quotidien lorsque tout est rationné ? À qui confier le mal-être, la souffrance de celles qui attendent, impuissantes et fébriles des nouvelles des époux, des fils qu'elles ont vus partir de l'autre côté de l'océan ? Trois ans de correspondance, autant de partage de recettes, de conseils de jardinage, de confidences inavouées... pour l'une des plus belles histoires d'amitié jamais écrites.

 

Eleanor & Park de Rainbow Rowell aux Editions PKJ, livre souvent rencontré lors de mes visites sur la blogosphère.

1986. Lorsqu'Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s'installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon timide, l'ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par un amour commun pour les comics et les Smiths... Et peu importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et que sa vie chez elle est un véritable enfer : Park, pourtant si solitaire et secret, est prêt à tout pour la sortir de là.

 

Le dernier message de Sandrine Madisson de Thomas H. Cook aux Editions Seuil Policiers

Sam et Sandrine Madison enseignent tous deux - elle l'histoire et lui la littérature - à l'université de Coburn, en Géorgie. La nuit où Sandrine succombe à un mélange de vodka et de Demerol, on peut croire à un suicide. Le comportement singulier de Sam lui vaut cependant d'être accusé du meurtre de sa femme, malgré l'absence de preuves. Aux premières heures du procès, tout est envisageable : Sam semble sincèrement effondré et, à l'entendre, Sandrine avait de bonnes raisons de vouloir mourir. Pour autant, il n'est pas impensable qu'il l'ait tuée : plusieurs témoignages éclairent l'affaire d'un jour nouveau qui ne lui est pas favorable. Les souvenirs de l'accusé, qui se déploient en contre-point des attaques du procureur et des arguments de l'avocat de la défense, brossent un paysage conjugal d'une extrême complexité, embrouillant le jugement du lecteur. Des deux conjoints, lequel a manipulé l'autre ? Plus qu'un "roman de prétoire", Le Dernier Message de Sandrine Madison est, pour reprendre l'impeccable formule de Joyce Carol Oates, "l'autopsie d'un mariage, mais aussi une histoire d'amour inattendue".

 

M. Pénombre, libraire ouvert jour et nuit de Robin Sloan aux Editions Michel Lafon

Clay Jannon, webdesigner, se retrouve au chômage quand la récession frappe San Francisco. Le hasard le mène jusqu'à la librairie de l'étrange M. Pénombre, ouverte 24 heures sur 24, où il est embauché pour le service de nuit. Il découvre un lieu aussi insolite que son propriétaire, fréquenté par les membres d'un drôle de club de lecture. Ceux-ci débarquent toujours au milieu de la nuit, vibrant d'une impatience de drogués en manque, pour emprunter l'un des très vieux et très poussiéreux volumes relégués sur les hautes étagères du fond de la boutique. Volumes que, justement, M. Pénombre a formellement interdit à son nouvel employé de consulter. Clay finit pourtant par succomber à sa curiosité et découvre que ces livres sont tous écrits en code. Quelle obscure révélation renferment-ils ? En bon fan de fantasy qu'il est, Clay cède à l'appel du mystère et s'attaque à " l'énigme du Fondateur " avec l'aide de son colocataire spécialiste en effets spéciaux, de son meilleur ami créateur d'un logiciel de " simulation de nichons " et de son amoureuse, ingénieure prodige chez Google. Mais quand ils veulent présenter leurs résultats à M. Pénombre, celui-ci a disparu ! Les quatre amis se lancent alors dans une quête qui les entraînera bien au-delà des murs de la petite librairie. Sur les traces de M. Pénombre, ils se trouveront aux prises avec une société occulte d'érudits légèrement allumés, un manuscrit indéchiffrable, un typographe de génie et, qui sait, le secret de la vie éternelle. Avec un brio irrésistible et une rare intelligence, Robin Sloan a créé un roman d'aventures pour le XXIe siècle, mêlant le charme d'un conte de Murakami à l'enthousiasme débridé d'un jeune Umberto Eco. La librairie de M. Pénombre est un lieu revigorant que vous ne voudrez plus quitter, un moderne cabinet de curiosités où le pouvoir des livres anciens et celui des nouvelles technologies s'allient pour rendre la vie meilleure.

Du nouveau dans ma PAL
Tag(s) : #PAL

Partager cet article

Repost 0