Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Quadrille des Maudits - Guillaume Prévost

Présentation

 

Les Maudits, le thriller à la mode, enflamme les cinémas parisiens : chaque nouvel épisode de ce feuilleton cinématographique (l'ancêtre de nos séries télévisées modernes, en somme), produit quasiment en temps réel, attire des foules de plus en plus nombreuses. Mais voilà qu'un assassin se met à confondre fiction et réalité : il poignarde des jeunes femmes en pleine séance, imitant point par point les acteurs à l'écran, leur mode opératoire et les péripéties du scénario... Très vite, les soupçons des policiers se tournent vers le monde animé des studios de Vincennes, où l'usine à rêves ressemble de plus en plus à une fabrique de crimes en série.

À la tête de l'enquête, le jeune inspecteur François-Claudius Simon comprend que s'il veut débusquer le tueur des salles obscures, il va devoir faire lui aussi un peu de cinéma... En plein désarroi personnel, il n'a pourtant ni le cœur ni la tête à ça. Son amante, la sublime Elsa, a disparu du jour au lendemain, son passé d'orphelin – qu'il a toujours soigneusement évité d'affronter – le rattrape brutalement, et son ex-fiancée, avec qui il n'est pas tout à fait certain d'avoir réussi à tourner la page, réapparaît dans sa vie de manière bien troublante : au coeur de son enquête...

En vérité, le Gai Spectacle portait assez mal son nom. Situé à moins de cinquante mètres de l'Olympic Palace, il avait apparemment connu des jours meilleurs: le "i" pendait lamentablement sur le côté et les fleurs peintes autour de l'enseigne n'étaient plus qu'un liseré indécis. Le rideau était baissé, un programme froissé annonçant: "A la gloire de l'armée française" ...

 

Avis

 

De retour avec François-Claudius Simon, jeune inspecteur de la brigade criminelle de Paris, dans ce troisième volet de ses enquêtes. Après La valse des gueules cassées en référence aux mutilés de la 1ère guerre mondiale, et Le bal de l’Equarisseur en plein Abattoirs de la Villette, cette fois avec La Quadrille des Maudits c’est dans le monde du spectacle, du cinéma que l’horreur se déroule.

Dans ce Paris des années folles des meurtres sont commis dans des cinémas en pleine séances de cette nouvelle série Les Maudits.

Un rythme soutenu qui emmène vers un suspect, puis un autre et les doutes arrivent mais qui est finalement le tueur et quel est son but, l’enquête piétine puis rebondit.

Le personnage de François s’étoffe, prend de la profondeur, le cœur blessé par le départ de sa bien-aimée Elsa pour la Russie,  il enquête sur les meurtres et sur les ombres de son passé.

 

Une enquête au cœur du cinéma muet de ce début de siècle avec des références multiples notamment aux salles de cinéma réputées comme l’Olympic Palace, le Gai Spectacle, des maisons closes ou des cabaret comme Le Rat mort… et aussi des titres de chapitre évoquant des films sortis entre 1986 et 1919.

Un Paris où l’on aperçoit encore les cicatrices de fin de première guerre mondiale mais aussi ce vent nouveau qui insuffle un peu de folie.

 

Un bon polar dont la fin nous réserve des surprises dans le prochain opus La berceuse de Staline.

 

Les précédentes enquêtes de François-Claudius Simon :

Tag(s) : #Livres, #Prévost, #Nil

Partager cet article

Repost 0