Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ombre et lumière, tome 5 - Parris Quinn

Présentation de l'éditeur

" Je recevais beaucoup de réactions à Ombre et Lumière de la part de mes amies, et quand l'une d'entre elles m'a proposé d'utiliser une histoire qui lui était arrivée, j'ai eu l'idée de faire un livre avec ce type de récits. J'ai demandé à d'autres amies de partager avec moi leurs aventures. Je ne voulais pas de fantasmes, mais des événements réels, dont elles auraient été le catalyseur. Je les ai encouragées à parler crûment et, comme vous le verrez, cela ne leur a pas posé problème. "

 

L'univers d'Ombre & Lumière s'organise autour de nouvelles dessinées qui marient au mieux un texte au ton littéraire à une suite d'images sans bulles destinée à l'illustrer. Voyeuriste, l'univers relate avec soin des désirs de femmes dont on peut parfois suivre l'évolution au fil des récits, quand Quinn souhaite revenir sur une protagoniste en particulier. Cet univers, Dynamite a souhaité le valoriser dans deux intégrales (Ombre & Lumière 1+2 et Ombre & Lumière 3+4) permettant de le déguster à sa juste mesure. Grâce au format, les illustrations réalistes sont amplement appréciées et les textes, denses et en exergue, pourront se lire avec plus d'aisance. 

Avis

 

Livre reçu dans le cadre de l’opération Masse critique de Babelio, Ombre et Lumière, dont j’ignorais encore le contenu lors de ma sélection, est destiné à un public averti oui estampillé BD pour Adultes. Je ne me suis pas laissé démonter pour autant et j’ai ouvert avec « délicatesse » et appréhension.

 

N’étant pas une spécialiste de la BD mais qui pourtant s’y plonge de temps en temps, j’avoue que j’ignorais l’existence de BD adultes, de plus celui-ci est un rendu de faits réels par des femmes et par une femme. Et pour le coup ma surprise a été de taille, des images crues dans des dégradés de gris, des textes souvent plus crus que le dessin lui-même qui présentent en détails les rapports entre les personnages, tout y est.

 

Dans cette BD qui est déjà le Tome 5 figure deux récits dont c’est déjà la deuxième partie pour chacun d’eux. Le premier intitulé « La voisine » est l’histoire d’une jeune fille de 19 ans, Annie, vivant chez ses parents et de sa voisine de 41 ans, Cynthia mère de famille « respectable », qu’elle transforme en objet sexuel.

Dans le deuxième récit il est question d’un couple dont la femme s’adonne à l’amour libre et au plan à 3 avec son mari.

 

On lit et on regarde sans vraiment s’y plonger, probablement que les plus adeptes n’auront aucun mal à apprécier. Pour ma part je n’ai pas adhéré car je n’ai pas trouvé d’érotisme dans les dessins mais au contraire de l’obscène, de la pornographie, toutes positions confondues. Quant aux personnages, les visages ont des expressions dessinées sans finesse, manque de réalisme.

 

En gros soumission et candaulisme sont les sujets de ce tome 5. Je n’ai pas accroché.

 

Merci aux éditions dynamite et à Babelio pour cette BD.

Tag(s) : #BD - Livres illustrés, #dynamite, #Quinn

Partager cet article

Repost 0