Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog en travaux !

Le léopard des Batignolles - Claude Izner

Le léopard des Batignolles - Claude Izner

Présentation

 

Dans le Paris trépidant et populaire de 1893, un émailleur est assassiné, un imprimeur disparaît et, à chaque fois, on découvre sur les lieux du crime un message énigmatique mentionnant un léopard…

Victor Legris, l’aventureux libraire de la libraire "Elzévir", avait pourtant juré à sa fiancée de ne plus jouer les Sherlock Holmes, mais le démon de l’enquête revient le tarauder à la mort de son collègue, le relieur Pierre Andrésy, dans l’incendie de son atelier. S’il en croit son indispensable commis, l’effronté Joseph, cet accident n’en serait pas un.


L’improbable duo se lance alors dans une affaire qui pourrait bien les mener jusque dans la gueule…du léopard.
Des Boulevards aux faubourgs, d’estaminets en mastroquets, Victor et Joseph arpentent un Paris canaille ou bourgeois, où se bousculent crieurs et marchands ambulants et où planent toujours l’ombre sanglante de la Commune…

Paris, printemps 1891
Une fenêtre s'ouvrit au deuxième étage et ses vitres réfléchirent un éclat de lumière qui accrocha l*œil d'un passant. Il aperçut une femme penchée vers un pot de géraniums près duquel, la truffe collée aux croisillons de la barre d'appui, un chien observait le spectacle de la rue Lacépède. La femme inclina un petit arrosoir. Flic, floc ! L'eau goutta sur l'asphalte.
Le cadavre gît face contre sol. De sa vareuse bleue sourd un filet rosâtre qui teinte le caniveau. Les doigts déjà raidis frôlent la crosse d'un chassepot à baïonnette. Un soldat en capote grise s'en saisit. La lame transperce le corps sans vie. Le soldat s'arc-boute pour la dégager.
Le chien jappa, la vision s'évanouit. L'homme pressa l'allure, anxieux d'échapper au passé. Mais alors qu'il atteignait la rue Gracieuse, un cheval attelé à une charrette de livraison s'écroula. Déséquilibrée, la charrette dévala la chaussée en pente et traîna la pauvre bête par son collier. La jument rua, se débattit et se laissa aller, vaincue.

Avis

 

C’est toujours ce Paris d’époque qui m’attire vers cette 5ème et nouvelle aventure de Victor Legris, libraire de sa profession et enquêteur à ses heures perdues malgré la promesse faîte à sa fiancée de ne plus se lancer à la poursuite de criminels. Malin comme un singe le Victor Legris ! Il lance donc son commis Joseph Pignot sur des pistes à suivre et des indices à chercher, mais reprend vite le fil de l’enquête.

Le voilà mêlé lui et son commis dans une sombre affaire dans laquelle Pierre Andrésy, un relieur, disparaît après que son atelier soit parti en fumée, des messages énigmatiques concernant un léopard apparaissent, et tout ceci dans le quartier des Batignolles.

 

Roman policier dont le cadre est celui de la Commune où nombres de personnages se croisent et s’entrecroisent pour former le Paris de 1893. On retrouve nos héros fétiches toujours à la recherche du détail mystérieux qui transforme un suicide en meurtre, une disparition en enlèvement … Je ne m’en lasse pas même si pour le coup ce 5ème épisode m’a paru moins pétillant que d’habitude.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article