Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Anne Carrière, 15 janvier 2015

 

Je préfère m’en remettre à l’absurde, à l’absence de sens. Cela aussi peut avoir un effet calmant, rassurant. Si rien n’a de sens, les choses peuvent aller plus mal, mais elles peuvent aussi s’améliorer. Pile ou face. La liberté d’indifférence en somme. C’est peut être le plus bas degré de la liberté, mais lorsque la contrainte est partout, l’indifférence devient une force.

 

Présentation

 

Paris, 1938. Anne Gassin a vingt ans lorsqu’elle arrive à Paris pour entreprendre des études de philosophie à la Sorbonne. Une opportunité inespérée pour cette fille d’ouvriers rouennais. Elle y fait la connaissance de Pierre, Léo, Philippe, Simone et Hélène, un groupe d’étudiants brillants et privilégiés, choyés par la vie.

Consciente de sa différence, Anne est pourtant immédiatement séduite par le groupe, et plus particulièrement par Pierre. Un amour passionné naît entre les deux jeunes gens.

Mais la guerre, la capitulation de la France, l’Occupation viennent modifier la donne. Les orientations politiques vont peser et conduire chacun d’eux à prendre position. Collaboration par idéologie, collaboration de facto, résistance par conviction, résistance forcée, telles sont les options qui vont se présenter à ces étudiants, condamnés à vivre leur jeunesse dans une époque trouble.

Et nous, qu’aurions-nous fait à cette époque ?

Si le spectacle de la rue était saisissant, celui auquel je faisais maintenant face défiait l'imagination.

Avis

 

Voilà un livre qui se lit très rapidement, l’époque pendant laquelle se déroule l’histoire, la plume de l’auteur et les personnages eux-mêmes font qu’on s’imprègne facilement du récit.

Anne Gassin est une jeune fille douée pour les études elle quitte son foyer rouennais et son climat ouvrier pour les grandes avenues de Paris et l’Université de la Sorbonne. Une année forte en découverte et en liberté.

On est en 1938 et la guerre n’a pas encore éclatée mais les évènements politiques suggèrent que ça ne va pas tarder. Anne et ses nouveaux amis vivent d’insouciance et de philosophie ; Pierre, Léo, Philippe, Simone et Hélène sont des étudiants privilégiés, protégés des aigreurs de la vie par une famille aisée. Ces différences sociales ne feront pas ombre à l’amour naissant entre Anne et Pierre.

Anne se sent enfin vivante mais la guerre éclate.

 

Une histoire passionnante par l’époque qu’elle traite et qui me plait beaucoup, la vie étudiante avant la guerre, les évènements comme la grande rafle qui eut lieu à Paris, l’enfermement au vélodrome d’hiver, l’entraide, la résistance et la collaboration, l’amour, le chagrin et la reconstruction.  Mais c’est surtout cette histoire d’amour entre Anne et Pierre qui tient en haleine, comment cette relation va s’épanouir ou se détruire à cause de la guerre ? Il vous faudra lire ce livre magnifique.

Pour ma part les dernières pages m’ont mis la larme à l’œil et j’ai refermé ce livre remplie d’émotions.

Tag(s) : #Livres, #AnneCarrière, #Maumusson

Partager cet article

Repost 0