Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Editions Albin Michel

Parution : Avril 2015

Partez du principe que tous ceux que vous rencontrerez sont des menteurs, des faux-jetons, des violeurs, des assassins. Des loups qui n'attendent qu'une occasion de vous étriper. Et si l'un deux prétend ne pas être comme ça, méfiez-vous-en encore plus que des autres, qui se promènent avec leurs crimes tatoués sur le front.

 

Présentation

Séquestrée à Tijuana par son mari, un puissant narcotrafiquant surnommé « El Principe », Luz réussit à s’échapper. Elle est déterminée à retrouver sa fille Isabel, confiée à une tante qui vit à Los Angeles, et à prendre un nouveau départ. Dans sa cavale, elle rencontre Malone, un jeune Américain à bout de souffle, qui noie dans les excès en tous genres la culpabilité de la mort de sa petite fille renversée par une voiture. Toutes les semaines, il planque des clandestins dans le coffre de sa voiture et leur fait passer la frontière pour les Etats-Unis en échange de quelques billets.

Le mari de Luz a confié à son homme de main Jeronimo, surnommé « El Apache », gangster fraîchement sorti de prison, une mission pour se racheter, avec une condition non-négociable : s’il échoue, sa famille en paiera le prix. Sur leurs talons : l’agent Mike Thacker, garde-frontière corrompu, criblé de dettes et obsédé sexuel, qui n’hésite pas à profiter des à-côtés des trafics frontaliers... Les destins de ces quatre personnages vont rapidement s’entremêler, alors que s’engage une véritable course-poursuite entre le désert de Californie et Los Angeles.

Il aurait dû emporter une bouteille. Il faut se tenir prêt pour des moments comme ça, prêt à noyer son cœur brisé dès qu'il recommence à battre.

Avis

La frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, Tijuana et les narcos, la police des frontières et la corruption, telle est l’ambiance de ce roman où le suspense joue son rôle à la perfection.

Une jeune femme, Luz, mariée à un ponte mexicain, El Princpe, se fait la belle en tuant au passage deux personnes, son but : échapper à un homme violent et cruel et retrouver sa petite fille laissée à une tante à Los Angeles.

Un mec paumé et alcoolique, Malone, qui gagne quelques billets en faisant passer la frontière à des clandestins cachés dans le coffre de sa voiture tentant d’oublier un passé douloureux, un policier corrompu, Thacker, qui dépouille les personnes passant la frontière et à l’occasion se fait accorder des faveurs sexuelles sous la menace d’une expulsions immédiates de l’autre côté de la barrière. Et un homme ancien tueur, Jeronimo, qui veut reprendre sa vie en main, en finir avec les trafics, quitter ce monde pourri mais pour cela il doit retrouver Luz et l’échanger contre sa famille retenu par El Principe.

Une course poursuite où le chemin de chacun va se croiser, qui à la poursuite de Luz pour sauver sa famille, qui pour récupérer l’argent. Chaque personnage a ses démons, tous différents mais œuvrant dans le même sadisme, une sorte d’inhumanité  et de sauvagerie, des personnages sombres qui nous font douter d’une fin heureuse. Portrait également de la misère qui poussent tant d’honnêtes gens à braver le danger rêvant d’une vie meilleure aux Etats-Unis mais très vite confronter à une organisation criminelle, replongeant entre les griffes de ceux qu’ils veulent quitter ; et de la débauche de ceux venant du Nord, ces américains profitant de leurs dollars sans mauvaise conscience.

Un roman noir mettant l’accent sur des thèmes déjà bien connus (trafics drogues, violence, alcool, corruption) avec une histoire de fond touchante, un bon divertissement mais qui reste loin des bons romans du même genre. 

Tag(s) : #Livres, #Lange, #AlbinMichel

Partager cet article

Repost 0