Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Patrick Cothias
Christelle Galland
Patrice Ordas

Tome 1 : La tête abimée

Présentation

Fils d’un officier posté en Cochinchine pour lequel il a la plus grande admiration, Sidoine vit particulièrement mal le fait d’avoir été placé chez un modeste facteur rural. Trop pauvre pour lui offrir des études à la mesure de son potentiel, le préposé envoie Sidoine chez un grand fermier qui le traite en esclave. Révolté, Sidoine pousse son père adoptif jusqu’au suicide, marquant le début d’une vie tourmentée, du bagne d’enfants où il côtoiera le pire et perdra l’usage d’une main, aux amours contrariées une fois sa liberté retrouvée. Puisque tous le soupçonnent et le rejettent, il deviendra un combattant et reviendra en héros pour épouser Aurélie…

 

Avis

Ce premier tome relate l’enfance difficile de Sidoine, notre héros qui tient son nom de sa mère Sidonie, en Bretagne avec un tuteur, ancien soldat, facteur de métier et malheureusement alcoolique. Son vrai père est un officier de l’armée basé en Cochinchine et sa mère est morte peu de temps après sa naissance. Il est brillant à l’école mais pour son malheur son tuteur n’a pas beaucoup d’argent et malgré les honneurs qu’il reçoit en fin d’étude il ne pourra intégrer le lycée, c’est une grande déception pour Sidoine mais la vie continue et part donc travailler pour un grand propriétaire terrien qui traite ses employés mieux que ses cochons.

Las de se soumettre Sidoine se révolte, prononce des mots durs et blesse définitivement son tuteur, qu’il retrouvera pendu en rentrant chez lui.

Un geste de compassion lui fait avouer sa responsabilité dans cette pendaison afin que son tuteur puisse être enterré conformément à la religion catholique, il se retrouve dans un pénitencier pour jeune. Une fois libéré il prend la route sur un vélo de fortune direction le village de son enfance, mais rien ne se passe comme prévu.

 

 Sidoine est un personnage étrange, il est impossible dans ce premier tome de le cerner. Son visage reste dur malgré les épreuves et on n’y lit aucune compassion. L’histoire est sombre c’est un fait, victime d’injustice ce jeune garçon tente de prendre sa vie en main mais apparemment il y a plus d’un bâtons dans ses roues. Je suis tentée de lire le second tome par curiosité même si celui-ci ne m’a pas séduite plus que ça, toutefois l’histoire semble intéressante et le dessin étant plaisant je me lance donc.

 

Tag(s) : #BD - Livres illustrés, #Cothias, #GrandAngle

Partager cet article

Repost 0