Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réalisé par Saul Dibb

Synopsis:

Été 1940. France. Dans l’attente de nouvelles de son mari prisonnier de guerre, Lucile Angellier mène une existence soumise sous l’oeil inquisiteur de sa belle-mère. L’arrivée de l’armée allemande dans leur village contraint les deux femmes à loger chez elles le lieutenant Bruno von Falk. Lucile tente de l’éviter mais ne peut bientôt plus ignorer l’attirance qu’elle éprouve pour l’officier…

 

Avis

L'histoire d'une romance entre un officier allemand, Bruno Von Falk, et une jeune femme, Lucile, entre les murs de la maison de sa belle famille et une belle-mère acariâtre.  Au moment où ce roman a été écrit par Irène Némirovsky les agissements nazis envers les juifs ne sont pas encore dévoilés au monde. Il est ici question d’occupation et d’humiliation, d’amour et de haine, de relations humaines et ce besoin de réconfort : on est tous des humains subissant la guerre, il y a les vainqueurs et les vaincus voilà tout. Et c’est ce que montre ce film, aucune noirceur juste le miroir des attitudes de chacun face à une épreuve, certains se rebellent, d’autres d’abandonnent ou trahissent mais tous survivent.

Pour cela le choix des personnages est varié, les bourgeois et les paysans entremêlent leur destin, Kristin Scott Thomas est ici magnifique dans son rôle de belle-mère fière et inflexible qui tente de maintenir son petit monde ; Matthias Schoenaerts cet officier allemand si différent des autres, délicat même dans son parler et son attitude, ce compositeur lâché dans la guerre ; par contre le personnage très niaiseux joué par Michelle Williams ne m’a pas vraiment convaincu.

 

Ce film va donc au-delà de l’histoire ou de l’amour mais explore les rapports humains face à un évènement où chacun se sent impuissant. Une histoire magnifique qui abordent une l'époque difficile de l'occupation allemande, la dureté de la vie est bien rendu et l'aspect juif peu abordé. Un petit plus pour la scène de l'exode des français qui est très bien rendue et du bombardement de ceux-ci.

Pour aler plus loin:

Suite française. tempête en Juin. BD publiée chez Denoël Graphic

Suite française le roman

 

Tag(s) : #Films, #Nemirovsky

Partager cet article

Repost 0