Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog en travaux !

Trois enfants du siècle - Cyril Massarotto

Présentation

Trois enfants du siècle pris au piège de leurs antagonismes et de leurs désirs

France a vingt ans, elle est belle et vit dans le XVIe. Sur les Champs-Élysées, elle fait la connaissance de Salim, une « racaille ». Elle l’invite à une soirée où elle doit retrouver Matthias, fervent adhérent d’un groupuscule d’extrême droite.

La rencontre entre les deux jeunes hommes est explosive. Surtout lorsqu’ils se rendent compte que pour France, il n’est pas question de faire un choix : elle veut coucher avec eux deux, ensemble, sinon rien. Un périlleux ménage à trois commence.

Salim et Matthias parviendront-ils à passer outre leurs convictions, leurs idées reçues, leur méfiance ? Et France, que veut-elle exactement ?

Dans ce roman au ton résolument pro­vo­ca­teur, Cyril Massarotto dresse le tableau d’une société traversée par des aspirations contraires. Un texte ancré dans une réalité brute, décrite sans fard.

 

Avis

Comment parler de ce petit roman à la thématique très actuelle qui pourrait largement échauffer les foules, parlons d’abord des personnages Nous avons France, jeune fille des quartiers chics de Paris, petite bourgeoise nymphomane qui accepte l’amour et donner de sa personne comme si c’était une simple poignée de mains.

Salim, le gars des quartiers, l’arabe de l’histoire qui a connu les trafics, les potes un peu lourd mais qui se tourne dorénavant vers la religion sauf pour autant mettre de côté la drague et les interdits.

Puis Matthias, le beau gosse musclé et intelligent mais extrémiste, membre du groupuscule Nation identitaire.

 

France qui représente à mes yeux notre cher pays acceptant tout et n’importe quoi et qui au final ne s’en porte pas vraiment bien.

Pour moi les clichés sont plus qu’évident du côté des personnages, l’agressivité face au racisme, l’antisémitisme et l’islamophobie, et cette fille France qui tente de rapprocher deux extrêmes au moyen de parties fines, et le thème délicat de la violence domestique que j’associe au sens plus large aux violences entre deux communautés.

Très court roman qui tente de parler d’un problème sociétaire en prenant trois personnages représentant chacun un pôle, c’est une bonne idée de départ par contre je trouve un peu étonnant le rôle de France, qui se donne complètement et sans problème à l’un comme à l’autre voir au deux en même temps, une soumission qui finira mal, et sur ce point justement je trouve que l’auteur est allé un peu loin. Il est donc aisé de polémiquer sur la teneur des propos cachés mais même si ce récit m’a quelque peu indisposé il faut avouer qu’il aura au moins l’avantage d’heurter les esprits.

Un roman provocateur sans nul doute.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article