Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le dossier Bug le Gnome

Présentation

On les croyait disparus à jamais, chassés de nos contrées par la modernité.

Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains !
Et ils n’ont rien perdu de leurs pouvoirs d’agaceries, tracasseries, et espiègleries…

Ordinateurs en folie… smartphones ensorcelés… Quel est donc ce “virus” qui menace la Grosse Cité ? À peine remis de sa rencontre avec le Pizz’Raptor, Gustave Flicman doit se rendre à l’évidence : un nouveau lutin menace la ville !

Comme par hasard, revoilà le Professeur B. Avec son aide, le jeune policier se lance sur la piste du redoutable Bug le Gnome. Vite ! Ça sent déjà le grillé…

Gustave parviendra-t-il à ne pas péter les plombs ? Car voilà ses 5 sœurs à l’hôpital, victimes d’une mystérieuse intoxication… Tandis que Bug le Gnome s’est introduit dans le Laboratoire d’Étude et de Recherche Nucléaire de la Grosse Cité…

 

Avis

On remet le couvert avec le tome 2 des Lutins Urbains, une nouvelle histoire avec Gustave Flicman qui a de nouveau affaire aux lutins malgré ses efforts pour oublier l’affaire du Pizz’Raptor.

Bug le Gnome sème la terreur dans la ville de Grosse Cité, commettant des pannes, court-circuit, et autres inconvénients électroniques. Bug le Gnome compte bien compenser sa défaite du bug de l’an 2000.

L’univers de ces lutins malins est très amusant, les jeux de mots de l’auteur que l’on a rencontré dans le tome 1 se renouvellent ici, le personnage de Flicman s’étoffe, il commence même à apprécier les lutins, et le sujet de bugs informatiques et électroniques très actuel. Plus d’action également ce qui dynamise d’autant le récit et maintenant que Flicman a pris l’habitude de l’idée « d’existence des lutins » sa vie est moins perturbée. On retrouve les lutins rencontrés dans le premier tome ainsi que Pizz’Raptor, une continuité au premier récit.

Une belle histoire une fois de plus qui met en avant notre société de consommation (référence à toutes ces pubs qui ont pris possession de chaque activité de notre vie) et son fonctionnement basé sur l’électronique.

Un tome bien meilleur que le premier.

Tag(s) : #Jeunesse, #Marhic, #PtitLouis

Partager cet article

Repost 0