Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tome 12 de la Saga William Monk

Présentation

Deux femmes sont retrouvées mortes dans l’atelier d’un peintre londonien. L’une d’elles, Elissa Beck, était une joueuse invétérée, accablée de dettes au point d’avoir ruiné son mari. Ce dernier est immédiatement soupçonné…
Afin d’y voir plus clair dans cette affaire un peu trop simple à son goût et qui le touche de près, Monk va devoir s’allier, bien malgré lui, avec son meilleur ennemi, le commissaire Runcorn. L’enquête le mènera jusqu’à Vienne, sur les traces du passé trouble des Beck, héros du soulèvement contre la tyrannie des Habsbourg qui secoua l'Autriche en 1848.

Avis

Il n’est peut être pas judicieux de commencer les aventures de William Monk par le douzième volet de cette série mais c’est le premier livre d’Anne Perry que j’avais acheté il y a déjà plusieurs années.

Je découvre donc l’univers de Monk dans un Londres humide au brouillard intense. Dans cet « épisode » une femme est retrouvée assassinée, Elissa Beck l’épouse du Docteur Kristian Beck, dans l’atelier d’un peintre ce qui est déjà assez surprenant sauf qu’à cela s’ajoute le corps d’une autre femme.
Le Docteur Beck est soupçonné d’avoir tué sa femme, l’enquête révèle en effet qu’Elissa avait accumulé des dettes au point de ruiner son mari. Monk et le commissaire Runcorn vont devoir faire équipe afin d’élucider le mystère entourant les Beck et de leur participation au soulèvement qui eu lieu à Vienne en 1848 contre les Habsbourg.

L’histoire entourant les évènements de Vienne est très intéressante, l’antisémitisme déjà bien marqué à cette époque et le sort de famille juive, les manifestations autrichiennes qui ont déclenchées des mouvements jusqu’en Italie, sont une toile de fond bien choisi pour une enquête troublante et riche en révélation sur le passé commun de Monk et Runcorn.
Il ne m’est dorénavant plus possible de passer outre cet enquêteur hors norme.

Tag(s) : #Livres, #Perry, #1018

Partager cet article

Repost 0