Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sélection Juin - Prix des Lecteurs LDP 2015

Présentation

Ionas, violoniste juif ukrainien, doux rêveur mort au combat en 1917, ressuscite sous la forme d’un vampire. Son obsession : retrouver sa fiancée, Hiéléna. Mais dans ce monde qu’il hante, Ionas n’a plus sa place. Sans compter que boire du sang pour « vivre » le plonge dans des affres de culpabilité. Alors, il traverse le monde et les époques, élit domicile à New York. C’est là qu’il rencontre Rebecca Streisand, psychanalyste tout juste veuve d’une célèbre rock star…

Avis

Le dernier roman sélectionné pour le mois de Juin pour le Prix des lecteurs LDP 2015. La couverture n'est pas très attrayante et le titre ne m'inspirait guère plus, mais allons y gaiement, plongeons dans cette histoire de vampires déjantée.
Ionas et Caïn sont frères, juifs et soldats dans l'armée des cosaques, mais très vite ces deux-là ainsi que leurs compagnons d'infortune se planquent, on est en 1917 en Ukraine et les allemands sont partout. Dans leur petit coin de "paradis" à l'abri des arbres et dans les bras de femmes les allemands débarquent et tirent sur tout ce qui bouge, Ionas qui espérait pouvoir retrouver sa belle Hiéléna meurt sur le champs de bataille, quant à Caïn il regarde sa Haydée périr dans les flammes enceinte de son enfant et fuit.

Le lâche retrouve la fiancée de son frère et l'épouse, Ionas revient d'entre les morts sous la forme d'un vampire assez gentil puisqu'il refuse de faire souffrir pour se nourrir. D'autres personnages vont "refaire surface", Haydée en vampire et véritable furie qui veut récupérer Caïn et sa soeur Mérij en mandragore. Les choses n'évoluent pas dans le bon sens et Ionas décide de se faire enfermer dans un cercueil de plomb par le rabbin du coin, on le retrouvera dans la seconde partie du roman qui se déroule de nos jours auprès de Rebecka qu'il tente de convaincre qu'il a besoin de psychanalyse.

C'est un roman qui se veut plein d'humour faisant entrer dans la danse un loup-garou et un homme poisson bien étrange, et que dire d'un professeur Lovecraft qui recherche le secret de la vie éternelle alors qu'il a déjà plus de 150 ans et de ses expériences sur les étudiants de l'université. Ceci aurait pu suffire à me faire beaucoup apprécié cette histoire d'êtres fantastiques aux proies avec leur sensibilité et émotions si l'auteur n'avait pas était aussi cru et sanguinolent dans certaines scènes.
Le personnage principal que l'on aurait pris pour un héros au grand coeur se révèle bien trop égocentrique à la limite du pathétique et on en viendrait à plaindre Caïn pour ses déboires bien mérités.
Une grande déception sur la fin de la première partie qui se termine abruptement et une seconde qui commence étrangement sur un autre personnage, du coup on a du mal à saisir le lien. J'ai trouvé ça un peu brouillon.

Un bon moment de lecture tout de même mais il faut s'accrocher.
 

Tag(s) : #Livres, #LivredePoche, #Prix des lecteurs, #Sfar

Partager cet article

Repost 0