Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

de Franck Bourgeron

Présentation
De passage en Grèce, à Salonique (alors sous domination turque), Loti, jeune et sémillant lieutenant de la marine anglaise aperçoit, derrière les barreaux d'une fenêtre de harem, le visage d'Aziyadé, belle et jeune odalisque aux yeux verts. Dès lors, il ne vit plus que pour elle. « Aziyadé est âgée de dix-huit ou dix-neuf ans, elle est capable de prendre des résolutions extrêmes et de les suivre coûte que coûte, jusqu’à la mort… »
Leur liaison amoureuse, née au milieu des parfums et des mystères  de l'Orient, culminera à Stamboul (quartier de Constantinople) dans le déchirement et le sacrifice.
Loti quitte par amour la marine anglaise et entre au service de la Turquie le 10 mai 1876. Il est tué dans les murs de Kars le 27 octobre 1877…
Le récit se déroule sur une toile de fond historique oubliée : la crise des Balkans, la guerre turco-russe. (En 1878, le traité de San Stefano obligera l’empire Turc à se retirer de ses possessions occidentales.)

C'en est finit de l'Orient, le rêve est achevé. La Patrie est devant nous, dans ce paisible petit Brightbury là-bas, on m'attend avec bonheur. Moi aussi, je les aime tous, mais qu'il est triste ce foyer qui m'attend.

Avis
Que dire de cette BD qui sent bon le voyage? Déjà la couverture que je trouve magnifique le paysage en arrière-plan (mosquée) dans cette couleur vert d'eau puis le personnage de Loti tout en nuance de brun. J'avoue que c'est elle qui m'a attiré en premier puis le nom a consonance orientale qui promet de jolies saveurs mais surtout le nom de Pierre Loti écrivain et officier de marine qui s'est largement inspiré de sa vie et de ses voyages pour nous faire voyager à notre tour.
Revenons-en à notre BD!

Cet album est l’adaptation du premier roman de Pierre Loti. Aziyadé est une histoire d’amour entre un officier de la marine britannique et une jeune femme issue du harem d’un homme riche et vieux, la rencontre se fera à Salonique, ils vont s’aimer et se retrouver à Constantinople. Malheureusement Loti devra rentrer au pays et à son retour en Orient il apprendra la mort de sa belle, dès lors il cherchera lui aussi à rencontrer la mort. Cette BD retrace donc l’histoire d’amour interdite et tragique de deux amants que tout sépare, l’album reprend bien le style du roman d’origine avec le mélange de conversations, de journal intime et de correspondance entre le héros et sa famille et amis et transforme en images les rencontres secrètes, les attentes des personnages et l’orient tel qu’il était à cette époque (1879). On ressent le malaise de cet homme obligé d’aimer à distance et se contentant de rendez-vous fugaces.
Le dessin est vivant tout en ombre et couleurs subtiles qui apportent à l’histoire un vrai parfum d’orient et de mystère, et c’est justement ce qui m’a fait apprécier cet album. Un choix de représentation qui colle parfaitement à une histoire si belle et poignante.

 

Aziyadé. BDAziyadé. BD
Tag(s) : #BD - Livres illustrés, #Futuropolis, #Bourgeron

Partager cet article

Repost 0