Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog en travaux !

Les quatre saisons de l'été - Grégoire Delacourt

Présentation
Été 99, dont certains prétendent qu’il est le dernier avant la fin du monde.
Sur les longues plages du Touquet, les enfants crient parce que la mer est froide, les mères somnolent au soleil. Et partout, dans les dunes, les bars, les digues, des histoires d’amour qui éclosent. Enivrent. Et griffent. Quatre couples, à l’âge des quatre saisons d’une vie, se rencontrent, se croisent et s’influencent sans le savoir.

Ils ont 15, 35, 55 et 75 ans. Ils sont toutes nos histoires d’amour.

Avis
Les quatre saisons de l’été sont quatre histoires d’amour ayant toute un lien entre elles et des points communs tels que le 14 juillet 1999, le dernier été avant le millénaire, la chanson de Francis Cabrel Hors saison qui colle à toutes ces histoires ou la plage du Touquet.

La première nouvelle parle de Louis et de son amour pour Victoire, ce sont des adolescents qui découvrent les jeux de séduction et l’amour. Puis vient le tour d’Isabelle, une femme dont le mari est parti et qui avait connu le grand amour à 15 ans en la personne de Jérôme sur cette plage du Touquet où elle revient plusieurs années après. Puis vînt le tour de Monique qui deviendra Louise le temps de quelques jours de vacances à la recherche de la passion et de la séduction. Et enfin les deux personnes dont l’histoire est plus que touchante et tragique, Rose et Pierre amoureux depuis 50 ans de mariage, rencontrés lors de la guerre, retrouvés par hasard juste après et ne se sont plus quittés, ils sont au Touquet pour ce dernier été avant l’an 2000 pour mourir ensemble.

Ce sont toutes des histoires d’amour, parfois de chagrin mais toutes romantiques et qui s’entremêlent durant une saison : l’été, on en apprend un peu sur le langage des fleurs et cette petite touche florale apporte de la douceur.

Une lecture très agréable qui démarre avec la jeunesse et la vie pour se terminer sur la vieillesse et la mort, des personnages que l’amour guide vers l’espoir, la renaissance et surtout le véritable amour, celui qui peut vous faire gravir des montagnes. C’est de la poésie.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mademoiselle est comme tout le monde 24/10/2015 21:00

Personnellement, j'ai moins accroché qu'avec le précédent Delacourt. J'en parle ici ! http://mademoiselleestcommetoutlemonde.blogspot.fr/2015/10/livre-les-quatre-saisons-de-lete.html

Stemilou 25/10/2015 08:50

Je viens de lire ton avis :)