Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

de Thierry Lamy, Philippe Thirault, Bruno Duhamel et Honoré de Balzac

Présentation
Adaptation en bande dessinée du roman de Balzac où un père est peu à peu dépouillé de tous ses biens par ses filles, qu'il aime d'une tendresse aveugle et où Eugène de Rastignac, noble désargenté mais ambitieux, tente de se faire une place au milieu de la bonne société.

Avis
Honte à moi qui n'est pas lu de Balzac et surtout ce récit où l'argent est roi qu'est Le Père Goriot, du coup pourquoi ne pas remédier à une telle lacune par le biais de la BD d'autant que nombre de grands romans sont aujourd'hui adaptés en BD.
Le père Goriot est donc l'histoire de ce père qui par amour pour ses deux filles, Delphine et Anastasie,  se dépossède de tous ces biens afin qu'elles puissent s'élever dans la grande société. Lui vit dans une vieille pension entouré de personnages représentant chacun ce que la société créée de "mieux": Vautrin, un bandit échappé du bagne, Eugène de Rastignac jeune étudiant sans le sous, un couple une jeune femme dont le père refuse de la reconnaître, ... C'est avec Eugène que le lecteur découvre les intrigues mêlant les grands de cette société bourgeoise, l'hypocrisie du monde de l'argent, mais aussi l'amour et les coups bas des petites gens. Deux mondes que tout sépare mais qui au final se ressemble plus qu'on ne le croit, la cupidité est un point commun qu'Eugène comprendra bien tard, mais il n'a pas dit son dernier mot.

J'ai beaucoup aimé découvrir cette oeuvre en BD mais il m'est forcément impossible de comparer avec le roman, cela dit les idées principales sont toutefois bien transmises, le côté sombre de chaque pan de la société est tout à fait démontré à travers les actes de certains personnages, les dessins permettent de na pas percevoir la cupidité des deux filles Goriot dès le départ, quant au père Goriot il est représenté ici comme un vieux fou, les décors de ce Paris du 18ème sont superbes: les robes des bourgeoises, les décors de l'opéra et des maisons, les couleurs ... apportant de la gaieté dans une société impitoyable.
Il est toujours bon de découvrir des chefs d'oeuvre en images, j'ai d'ailleurs A la recherche du temps perdu de Marcel Proust qui m'attend.

 

Tag(s) : #BD - Livres illustrés, #Delcourt, #Lamy, #Thirault, #Duhamel, #Balzac

Partager cet article

Repost 0