Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Celles de la rivière - Valerie Geary

Présentation
La femme qu’emporte la rivière Crooked flotte entre deux eaux. Sur la rive, deux fillettes qui jouent dans l’après-midi ensoleillé. Elles sont les premières à découvrir le corps et, soudain, leurs jeux cessent. Leur enfance bascule dans la dureté du monde des adultes. La veille, leur père les a laissées seules suffisamment longtemps pour qu’elles puissent le croire coupable de meurtre. Pour ne pas le perdre, comme elles ont perdu leur mère quelques semaines auparavant, elles décident de mentir sur son emploi du temps… et resserrent bien malgré elles les mailles du soupçon autour de lui, le livrant en pâture à une petite ville dont les préjugés et les rancunes lui laissent peu de chances…

Avis
Une belle découverte que l'histoire de ces deux soeurs qui viennent de perdre leur mère et se retrouve à vivre dans une prairie sous un tipi, une vie qui s'annonce paisible sauf que la découverte du cadavre d'une jeune femme dans la rivière Crooked va réveiller de vieux souvenirs et mettre Sam et Ollie en danger. Pensant protéger ce qui lui reste de sa famille Sam dissimule des indices qui auraient pu aider la police et peut-être innocenter leur père mais la situation dérape lorsque Sam décide de mener son enquête et de découvrir le coupable.

Ce roman alterne les chapitres entre Sam dont les pages pleines de suspense fait penser à un véritable thriller et Ollie qui voit des fantômes nous fait entrer dans le domaine du fantastique. Le récit est très prenant, le suspense joue un rôle déterminant dans l'attention du lecteur, on a peur pour ses jeunes enfants qui croyant bien faire se mettent en danger, le coupable de ce meurtre n'est pas facilement identifiable car beaucoup de doutes tournent autour de plusieurs personnages pour le moins mystérieux. L'intrigue est bien menée, distillée en petite touche pour nous faire apercevoir le bout du tunnel dans un éclat.
La fin du roman nous laisse un goût d'inachevé, l'intrigue retombe d'un coup alors qu'on aurait aimé en savoir plus sur l'action finale pour laquelle l'auteur a préféré effacer des scènes qui me semblaient pourtant indispensables et le roman se termine aussi abruptement ce qui fait qu'on ignore ce qu'il advient des personnages. Ce sont deux points négatifs qui n'altèrent en rien la qualité du roman, des descriptions d'un paysage magnifique et des détails sur l'élevage des abeilles. J'ai été touchée par cette petite famille qui subit la méfiance des habitants de la ville parce qu'ils ont décidés de vivre différemment mais aussi par l'amour entre ces deux soeurs qui ont cru tout perdre.

Tag(s) : #Livres, #Mosaic, #Geary

Partager cet article

Repost 0