Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation
A Foxwood, pendant les vacances d'automne, on ne célèbre pas Halloween, mais... le festival Monk, en l'honneur du célèbre cinéaste de films d'horreur.
Avec Callum et Tanya, Amy lance une fête au Summertime avec des rencontres, des projections inédites. Mais très vite son projet est menacé : graffitis, destruction de matériel... Amy a-t-elle raison de faire confiance à Lucas contre l'avis de tous ? Leur amitié va-t-elle résister à tous ces rebondissements ?

Avis
C'est avec plaisir que je me replonge dans ce deuxième tome dans lequel il est question d'un célèbre festival et de la fête d'Halloween.

C'est donc les vacances, Amy et Tanya reviennent à Foxwood ravies de retrouver leurs amis. L'été n'est pas si loin, pourtant l'Automne a fait sa grande entrée et ses couleurs rayonnent dans la campagne et dans le parc de l'Hotel Summertime, Amy et Tanya y retrouve d'ailleurs Lottie et Edward qu'on avait laissé à la fin du premier tome. Quelle extraordinaire aventure attend Amy et Tanya cette fois-ci? Après avoir sauvé l'Hotel Summertime de la destruction et d'en avoir fait un lieu de rencontre pour les jeunes de la ville, les deux jeunes filles s'aperçoivent avec joie qu'il y a toujours autant de monde à l'Hotel et que Lottie après l'incendie de son café a pu créer son équivalent dans les parages de l'hôtel. Tout se passe pour le mieux et un festival dédié au plus grand cinéaste qu'est porté Foxwood va se dérouler dans la ville, Monk était un cinéaste de film d'horreur des années 20, c'est donc sous ces bonnes nouvelles que débute l'aventure.

Dans ce tome le lecteur découvrira le groupe d'amis s'afférant à organiser son propre festival, les déconvenues qui vont s'abattre sur eux, les soupçons et les brouilles et un nouveau personnage qui cache bien des choses fait son apparition. Il existe comme dans le premier tome une petite enquête qui permet le déroulement de l'histoire autour des premiers films d'horreurs et des films en noir et blanc. Un petit retour vers le passé une fois de plus, une certaine nostalgie qui n'est pas déplaisante. L'amitié et l'entraide entre génération sont toujours de mise ce qui apporte un bel exemple au jeune lectorat.

La couverture, de couleur orange cette fois-ci, dissimule une nouvelle fois une belle surprise: une illustration superbe et qui annonce la couleur.

Tag(s) : #Jeunesse, #Flammarion, #Byron

Partager cet article

Repost 0