Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

de Régis Hautière et Hardoc

Présentation
L’odyssée d’un petit groupe d’enfants tout au long des années de la Grande Guerre. Le deuxième volume d’une tétralogie.
Lucas, Lucien, Luigi et Ludwig : quatre des pensionnaires de l’orphelinat de l’abbaye de Valencourt en Picardie, et que tout le monde, par commodité, surnomme les Lulus. Leur univers a volé en éclats au cours de l’été 1914. Totalement isolés à l’arrière des lignes allemandes lors du déclenchement de la guerre, ces quatre inséparables bientôt rejoints par une autre réfugiée, Luce, 13 ans, ont dû en urgence apprendre à survivre dans un environnement soudain devenu très hostile. Réfugiés dans une cabane en forêt, les Lulus doivent en outre gérer l’inconnue que représente l’unique adulte de leur petit groupe : Hans, un soldat allemand devenu leur prisonnier. Contre toute attente, celui-ci s’avère un compagnon conciliant, trop heureux d’échapper au conflit et à ses combats sanglants. Une sorte de paisible bonheur sylvestre finit même par prévaloir au fil des mois, tandis que la guerre s’enracine dans l’année 1915. Mais combien de temps une telle parenthèse peut-elle se perpétuer, alors que l’horreur rôde si près d’eux, en lisière de leur petit monde miraculeusement préservé ?

Avis
Enfin je peux lire la suite du premier tome et retrouver nos quatre amis les Lulus accompagné de Luce tentant de survivre seuls en cette année 1915. L'hiver est rude et Luce peine à reprendre des forces, la cabane est plus qu'humide après les pluies et les provisions se sont épuisées. Ils restent dans leur cabane espérant que la fin de la guerre sera toute proche et qu'ils pourront enfin repartir à l'orphelinat, occupé pour le moment par des allemands.
Ils vont toutefois rencontrer Hans, un allemand, et le faire prisonnier. Pourtant celui qui est vu comme un ennemi n'est qu'un déserteur et va tout d'abord aider Luce à recouvrer la santé avant de s'occuper des Lulus comme un père, renforçant leur cabane, les aider à tirer profit de la forêt et à monter un guet-apens aux allemands pour leur voler leurs vivres. Mais un évènement va une fois de plus changer leur vision de cette guerre.
J'en ai déjà trop dit alors il vaut mieux s'arrêter. Cette BD à la fois émouvante et pleines d'aventures par laquelle la guerre est vu non pas du côté des combats mais de celui de ceux qui tentent de survivre à cette guerre que ce soit la vie sur le territoire français, la débrouille étant la règle numéro un, ou du cas particulier des déserteurs qui risque la mort s'ils sont pris.
Un second tome plus triste car les difficultés commencent à apparaître, la guerre et l'occupation allemande deviennent des éléments bien plus présents et la vie des Lulus risquent de prendre un nouveau tournant. Les dessins sont magnifiques, la forêt garde son côté protecteur et la luminosité apparaît au bord du lac et la joie de vivre également, l'insouciance des enfants réapparaît.

Une façon de percevoir la guerre autrement.

Tag(s) : #BD - Livres illustrés, #Casterman, #Hautière, #Hardoc

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :