Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tuer - Richard Millet

Présentation
J’avais vingt-deux ans. Écrire me paraissait l’unique chemin vers la vérité. Il me fallait vieillir, mais je demeurais prisonnier d’une a-temporalité pathologique, entretenue par la lecture de romans qui me fermaient le monde pour m’ouvrir à son ombre.
La guerre est venue à moi comme on rencontre une femme.

Avis
Ce livre prend son point de départ dans la question d'une femme : Avez-vous tué?, difficile de répondre à une telle question, on dit que le silence vaut affirmation, c'est ainsi que démarre le questionnement de l'auteur qui s'exprime à la première personne et expose ainsi son expérience militaire au Liban pendant 2 ans en 1975-76. L'auteur rapproche donc cette expérience à la littérature, le besoin qu'il a eu à travers ses livres de relâcher sa pression intérieure, se libérer.

Il ne m'a pas été très aisé de lire ce petit ouvrage ressemblant à une confession voire à une analyse de soi-même, l'auteur fait à plusieurs reprises étalage de sa religion et de la persécution des chrétiens d'Orient il m'a semblé que ces deux points étaient à l'origine de son envie de se battre et de tuer, mais a-t-il réellement participé aux combats au Liban?
Il m'est apparu que ce livre marquait surtout le fait d'être vivant, cette scène où il se trouve devant l'ennemi se demandant qui tirera le premier m'a paru surtout montrer que les deux ne pouvaient s'en sortir indemne c'est soit l'un soit l'autre, c'est à celui qui saisira le plus vite la chance de vivre.

Je n'ai pas vraiment accroché, peut être aussi n'ai-je pas saisi ce que l'auteur voulait rendre, peut être aussi la dimension poétique voulu par l'auteur échappe complètement à ma compréhension surtout quand il est question de tuer.

Tag(s) : #Essais, #LeoScheer, #Millet, #Liban

Partager cet article

Repost 0