Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

de Régis Hautière, Hardoc, David François et Damien Cuvillier

Présentation
Encore une année qui passe.quand on n'a pas encore atteint l'âge adulte, une année c'est presque une vie. Orphelins laissés à leur propre destin dans un monde entré en guerre, les Lulus poursuivent leur chemin de survie. Avec la mort de Hans, leur monde a basculé brutalement dans la réalité de cette guerre qu'ils évitaient si bien. S'enfonçant dans la forêt, ils découvrent une cabane qui se présente comme un nouveau signe d'espoir...

Avis
Nous voilà arrivé en 1916, déjà deux ans que la guerre a éclaté et les Lulus tiennent toujours le coup. Dans le tome 2 les Lulus faisaient la connaissance de Hans un allemand avant de reprendre la route, essayant de fuir la guerre. Ce tome 3 débute avec la découverte d'une cabane au fond des bois et la connaissance du propriétaire Gaston un fabriquant de sabot. Afin d'éviter les ennuis avec les allemands Gaston renvoient les Lulus sur la route après un bon repas et une paire de sabots pour l'un d'entre eux.
Direction la ville de Guise, manque de chance Luigi se blesse et les Lulus se mettent à la recherche d'un docteur et tombe sur Gustave les invitant au fameux familistère de Guise créé par Godin, le "tas de brique" abrite des familles mais surtout des femmes et enfants, les hommes étant parti soit à la guerre soit réquisitionné par les allemands. C'est donc dans ces bâtiments que l'essentiel de l'histoire se passe et qui nous permet de prendre connaissance de la façon dont vivaient les habitants de ces logements sociaux.

Encore un bel album qui nous plonge dans le quotidien de ces enfants courageux, ils grandissent et les émois qui de l'adolescence pointent leur nez. Le danger rôde mais l'espoir ne les quitte pas mais au vue des dernières planches de ce tome je redoute le prochain, une sacrée aventure les attend.

Tag(s) : #BD - Livres illustrés, #Casterman, #Hautière

Partager cet article

Repost 0