Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

de Julie Birmant et Clément Oubrerie

Présentation
Ce 2e album de Pablo commence avec un Picasso délaissé par Fernande, qui boude l'artiste sans le sou. Guillaume Apollinaire, jeune poète érudit, et Max Jacob vont aider le peintre à reconquérir le coeur de sa fiancée. Puissances occultes et stratagèmes de poètes fougueux finiront par ramener Fernande à Pablo, fou d'elle. Nous sommes en 1905, la peinture de Picasso intéresse moins les marchands. Pas pour longtemps... les Stein, Américains éclairés et mécènes, débarquent à Paris, lui achètent des toiles et invitent le couple chez eux. Avant de partir pour l'Espagne avec Fernande, l'artiste, fasciné par le charisme de Gertrude Stein, commence son portrait.

Avis
Dans ce second tome on retrouve Pablo que Fernande a quitté, pour ne pas se morfondre il part en Hollande et à son retour le succès n'est pas vraiment au rendez-vous, Pablo est contraint de vivre dans la misère mais fait la connaissance d'Apollinaire. Fernande de son côté continue à être un modèle pour de nombreux peintres. Avec l'aide d'Apollinaire et de Max Jacob, Pablo va user de stratagèmes pour reconquérir Fernande et les choses finissent par s'accélérer car elle s'installe chez lui.
Deux autres personnages importants font leur apparition, les Stein, grands mécènes américains qui vont acheter des toiles à Pablo, lui permettant ainsi de faire une petite vire à Barcelone avec sa belle.

Dans ce tome on perçoit un Paris des artistes plus "sombre" que dans le premier tome, l'opium est très présent et Pablo commence à devenir le Picasso que l'on connaît, son tempérament latin reprend le dessus lui que l'on a trouvé très timide et effacé dans le premier tome.
Fernande quant à elle s'affirme davantage et devient un personnage à fort caractère voire quelqu'un de déterminer à ne pas finir dans la misère, en d'autres mots: une femme forte et indépendante.

Côté dessins et couleurs je suis toujours autant charmée, ils correspondent si bien à la façon dont on se représente l'époque: dessins aux traits peu marqué et aux couleurs sombres. Ce tome représente très bien la vie des artistes parisiens entre créativité et scandales du début du XXe.

Pablo, tome 2 : Guillaume Apollinaire
Tag(s) : #BD - Livres illustrés, #Dargaud, #Oubrerie, #Birmant

Partager cet article

Repost 0