Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation
Jocelyne, boulangère quarantenaire, s'ennuie ferme dans sa ville du Cotentin. À la faveur d'une décision politique saugrenue, elle va reprendre en mains le cours de son existence ainsi que celui de sa commune peuplée d'administrés au caractère bien trempé. Elle va, au fil de ses mésaventures et des embûches qui ne manqueront pas de se présenter, se révéler à elle-même ainsi qu'aux autres. Dans ce pétrin, vous trouverez des personnages hauts en couleur : des aristos, des gens « normaux », quelques hurluberlus, un réalisateur de films pornos, un curé pas très catholique, un président omnipotent. Afin que la pâte lève bien, l'auteure a ajouté une pincée d'adultère, du suspense finement tranché, une bonne dose de solidarité mais aussi quelques zestes de lâcheté. Le tout nappé d'humour et de fantaisie.

Avis
Reçu dans le cadre d'un partenariat avec Livraddict, le livre de Céline Barré m'est parvenu avec une petite dédicace alors je voudrais la remercier pour cette si gentille pensée.
L'auteure nous propose donc un voyage dans une France dirigée de main de fer par un plouc qu'on se doit de nommer Président de France, celui-ci ne préside pas mais règne sur notre beau territoire. Concentrons nous maintenant vers le lieu exact de notre visite, un petit village nommé Tresville qui réclame un budget pour financer une voie de contournement, ras-le-bol de voir circuler autant de poids lourds dans le village; mais ce n'est pas gagné! Le village n'étant pas un modèle de beauté, de lieu touristique il est fort possible non seulement que le financement soit refusé mais qu'une annexion au village voisin Grogneul (ennemi) soit décrétée ... l'horreur absolue pour les tresvillois. Une seule solution leur est proposée: remettre certains lieux en état: le manoir des nobliaux fauchés du coin les La Morne, la boulangerie Lamaseau qui dégoûte et fait franchement peine, et la boutique de Gérard grand amateur de canassons qui fait davantage figure de bazar.

Tout le monde devra mettre la main à la pâte pour redorer le blason du village et c'est Jocelyne la boulangère qui prendra le commandement des opérations, les idées ne vont pas manquer et les situations cocasses non plus. Ce récit loufoque aux multiples références arrangées nous fait rire, les personnages sont très caricaturaux tels les nobliaux pauvres et leur enfant prodigue, la nouvelle pulpeuse vendeuse aux espérances folles, ou ce fan de courses de chevaux prêts à s'endetter pour sa passion.
Mais ce qui m'a le plus interpellé est la description quasi chaotique des relations de couples, aucun couple de ce roman ne tient bon, infidélité et mépris règne en maître entre mari et femme. La solidarité se résume à qui fera quoi pour qui, "je viens te donner un coup de main mais faut savoir que j'ai nettement mieux à faire", tout le monde veut sauver le village sans trop bouleverser sa vie pépère. Ce qui donne une ambiance complètement déjantée dont l'écriture de Céline Barré convient parfaitement, claire et limpide, ce qui permet de glisser sur les pages et d'emprunter la route tortueuse du village sans encombre.
La fin du roman annonce évidemment une suite que je serais ravie de découvrir, je souhaite beaucoup de réussite à cette auteure.

Tag(s) : #Livres, #Autoédition, #Barré

Partager cet article

Repost 0