Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lorsque Babelio en partenariat avec Gallimard a poposé à 30 lecteurs de lire, chroniquer et renconrer l'auteur de ce roman Anna Hope dont la quatrième de couv' m'a plus que plu et dont l'histoire s'est finalemen révélée être magnifique je n'ai pas hésité.

 

Présentation du roman

Durant les cinq premiers jours de novembre 1920, l'Angleterre attend l'arrivée du Soldat inconnu, rapatrié depuis la France. Alors que le pays est en deuil et que tant d'hommes ont disparu, cette cérémonie d'hommage est bien plus qu'un simple symbole, elle recueille la peine d'une nation entière.
À Londres, trois femmes vont vivre ces journées à leur manière. Evelyn, dont le fiancé a été tué et qui travaille au bureau des pensions de l'armée ; Ada, qui ne cesse d'apercevoir son fils pourtant tombé au front ; et Hettie, qui accompagne tous les soirs d'anciens soldats sur la piste du Hammer-smith Palais pour six pence la danse. Dans une ville peuplée d'hommes incapables de retrouver leur place au sein d'une société qui ne les comprend pas, rongés par les horreurs vécues, souvent mutiques, ces femmes cherchent l'équilibre entre la mémoire et la vie. Et lorsque les langues se délient, les coeurs s'apaisent.

Ma chronique

Cette rencontre débute donc par le flot de question habituel dont la question principale est: d'où vous est venue l'idée d'un tel sujet et pourquoi cette période de l'histoire en particulier?
C'est son père qui durant son enfance lui racontait nombres d'histoires sur la première guerre mondiale, Anna Hope nous explique l'état d'esprit de l'Angleterre d'après guerre qui compte toujours ses morts, un pays qui a du mal à cicatriser ses blessures. Les récits de rescapés sont toujours le fait d'hommes alors Anna Hope opte pour nous conter ces blessures du point de vue de la femme, et ce ne fut pas facile car les témoignages de femmes de cette époque sont rares mais il en résulte un roman qui transporte le lecteur.

 

Un premier roman superbe écit de la main dune femme d'une douceur incroyable et extrêmement souriante, ce fut plus qu'un plaisir de pouvoir la rencontrer et de l'écouter nous expliquer ce qui l'a conuite à l'écriture et de nous divulger le sujet de son prochain roman.
 

Merci à Babelio et aux éditions Gallimard

Tag(s) : #SalonsFestivals, #Anna Hope

Partager cet article

Repost 0