Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tome 1: Un surprenant destin

Présentation
Juin 1943. Julien Sarlat saute du train qui le conduit en Allemagne et gagne le petit village de Cambeyrac, dans l'Aveyron, pour s'y cacher à l'insu des villageois en attendant la fin des hostilités. Étonnante intervention du destin : le train qui devait l'emmener est bombardé et, parmi les victimes, un corps a été identifié comme étant le sien. Le voilà mort aux yeux du monde. Profitant de cette situation inattendue, il s'enferme dans le grenier de l'instituteur, arrêté par la Gestapo française et dont la maison a été mise sous scellés. Dès lors, depuis ce poste d'observation donnant sur la place du village, le mort vivant va assister à ce théâtre permanent qu'offrent les gens dans le déroulement des jours. Amours, haines, jalousies, lâchetés, mouvements du coeur, actes d'héroïsme, rien n'échappera à l'observateur. Jusqu'au moment où, de spectateur qu'il était, il sera lui-même acteur et rencontrera à nouveau son destin, cruel et moqueur, toujours inattendu, qui lui aura juste accordé un sursis.

Avis
Le Sursis est l'histoire de Julien qui pour échapper au travail obligatoire saute du train qui doit le conduire en Allemagne et part se réfugier chez sa tante dans un petit village espérant la fin rapide de la guerre. Rapidement il apprend que le train dont il s'est fait la malle a été bombardé et ses papiers d'identité retrouvés sur un corps. Il assistera ainsi à son propre enterrement et à la vie de village notamment la vie de Cécile son amour. Mais la milice est très présente alors la partie de cache cache doit être jouée en finesse.

La seconde guerre mondiale est l'époque idéale pour ce genre de situation et ce n'est pas pour me déplaire, je trouve l'idée d'un homme se cachant des villageois et qui espionne une jeune fille le tout en évitant de se faire repérer par la milice qui risque fort de lui faire payer très cher sa désertion, simplement attirante; et si en plus le tout est servi sur des planches magnifiquement colorées, je ne vois pas pourquoi se priver d'un tel plaisir.
L'histoire de la vie d'un village pendant l'Occupation et qui doit faire face à sa manière à la guerre.

Tome 2: Voyeur malgré lui

Présentation
Cambeyrac, 1944. La guerre. Passer pour mort aux yeux de tous offre avantages comme inconvénients. Julien Sarlat en sait quelque chose, lui qui, depuis la chambre de l'instituteur emmené par la milice, a assisté à son propre enterrement. Mort et voyeur malgré lui, jusqu'où cette situation insolite va-t-elle le mener ? Suite et fin, le tome II donne du "Sursis" le sens profond et inattendu de ce mot.

Avis
Les évènements de 1944 qui ont marqué le début de la fin de la guerre sont très présents dans ce second et dernier tome, on voit Julien scotché à la fois sur sa radio afin d'entendre les nouvelles du front et sur son télescope. La résistance est le thème abordé par l'auteur pour expliquer le climat de suspicion qui règne désormais dans le village, la guerre est déclarée entre collabos et résistants.
Julien quant à lui se retrouve maintenant fréquemment entre les bras de Cécile pour son plus grand bonheur. Des évènements fâcheux auront lieu et détermineront le chemin que devra suivre Julien.
Ce dernier tome est bien différent du premier qui m'a semblé bien gentillet, ici on prend les armes et on défend sa cause, c'est bien plus palpitant.
Une jolie romance aussi qui ne se finit malheureusement pas très bien mais qui ajoute la douceur qu'il faut dans un récit tourné vers la guerre.

Tag(s) : #BD - Livres illustrés, #Dupuis, #Gibrat

Partager cet article

Repost 0