Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation
Elles sont nombreuses, les belles raisons d’habiter sur terre. On les connaît, on sait qu’elles existent. Mais elles n’apparaissent jamais aussi fortes et claires que lorsque Philippe Delerm nous les donne à lire.
Goûter aux plaisirs ambigus du mojito, se faire surprendre par une averse et aimer ça, contempler un enfant qui apprend à lire en bougeant imperceptiblement les lèvres, prolonger un après-midi sur la plage...
« Est-ce qu’on est plus heureux ? Oui, sûrement, peut-être. On a le temps de se poser la question. Sisyphe arrête de rouler sa pierre. Et puis on a le temps de la dissiper, comme ce petit nuage qui cachait le soleil et va finir par s’effacer, on aura encore une belle soirée. »

Avis
Des petits bonheurs, de petites nouvelles délivrant des moments du quotidien remplis d'optimisme, voilà ce que ce livre contient. Des souvenirs d'instants simples comme l'histoire poétique du goût d'un navet cru ou encore l'explication si amusante sur l'achat de pastèque sans saveur, la nourriture n'est pas tout la boisson a également sa place dans ces nouvelles comme le Spritz ou le Mojito et les endroits: Venise, le bord de mer, une réunion de copropriété qui n'a servi à rien, le jardin du Luxembourg, une piste de danse. Vous l'aurez compris cet ouvrage contient des réflexions sur à peu près tout ce qui compose la vie quotidienne, le plaisir des rencontres, le bonheur de ressentir une saveur particulière...

Ce livre m'a parfois fait sourire et à d'autres moments je n'ai pas compris où l'auteur voulait en venir, cela dit c'est la première fois que je lis un Delerm alors je vais lui laisser encore une chance avec un prochain ouvrage. J'ai toutefois appréhender chaque nouvelle comme la poésie d'une vie où chaque instant peu avoir son charme que l'on soit en bonne ou en mauvaise posture. Des instants tendres et mélancoliques.

Tag(s) : #Livres, #Seuil, #Delerm

Partager cet article

Repost 0