Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation
"'Salam à toi, Dalagat !' dit l'homme qui s'avance vers lui d'un pas large et sûr. De la rue voisine parvient la musique rythmée d'instruments à percussion."

Dalgat déambule dans les rues du marché, enivré par les bruits, les couleurs et les odeurs - et les filles, jolies, malicieuses. Nous sommes dans une petite ville de la République russe du Daghestan, et Dalgat nous semble un peu perdu. Perdu jusqu'où ? Les tentations sont nombreuses, mais d'autres veillent...

Dans ce bref roman mené de main de maître, l'auteur dévoile une nouvelle donne politique, en Russie comme partout ailleurs : la montée de l'extrémisme. Et on a envie de crier : "Attention, danger !"

Avis
Petit livre d'une centaine de page découvert lors de ma virée au Salon du Livre de Paris le mois dernier et que la curiosité m'a fait ouvrir dès mon entrée dans le métro sur le chemin du retour. Le titre rend compte des salutations que ce fameux Dalgat reçoit tout au long d'une seule et même journée par toute une ribambelle de personnages issus de ce petit pays caché entre les montagnes du Caucase et la mer Caspienne: le Daghestan, l'un des protagoniste de cette histoire, somme toute banale d'ailleurs, en fera la "promotion" sur quelques pages décrivant ainsi toutes les beautés cachées d'un pays si peu connu (touristiquement parlant).

Dans ce récit nous suivons donc Dalgat pendant une journée pendant laquelle il va arpenter les rues de sa ville à la recherche de son oncle Khalilbek et rencontrera des personnages tous différents les uns des autres, un mélange de parents proches, d'amis ou d'inconnus. Tout commence sur un marché où il rencontre un ami devenu salafiste puis direction la maison de son oncle dans laquelle il retrouve tantes et cousins, il se retrouvera ensuite dans une fête de mariage puis sur une plage

Alissa Ganieva nous parle des moeurs et coutumes de ce pays, du bavardage incessant des uns et des autres sur les uns et les autres, la présence familiale et surtout la culture et la religion qui tend rait vers un extrémisme dangereux; et le fil conducteur de tous ces thèmes reste la jeunesse celle qui garde espoir en un avenir bienveillant.
Un court roman qui vous fera voyager et découvrir ce pays lointain.

Tag(s) : #Livres, #L'aube, #Ganieva

Partager cet article

Repost 0