Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation
"Ces chroniques ont paru chaque samedi entre 2002 et 2005 dans The Gardian Review, supplément littéraire du célèbre quotidien britannique. Ma seule consigne était que tout devait tourner autour de la vie des lettres. Je travaillais en flux tendu recherche d'une idée le lundi, fol espoir de l'avoir trouvée le mardi, et le mercredi, jour de remise, frénésie de travail matinal, en robe de chambre parmi les miettes de toast.
Puis à 11 h 50, course jusqu'aux bureaux du journal, au bout de la rue (mais pas en robe de chambre) pour livrer ma planche. Le reste du mercredi était en général consacré à un lunch bien mérité".

Avis
Cette BD regroupe des chroniques initialement parues dans un journal britannique et parle tout spécialement du milieu littéraire, l'envers du décor, le côté obscur des écrivains et des éditeurs, les critiques littéraires en prennent aussi pour leur grade et montre le combat d'une librairie indépendante face à un géant de la consommation littéraire dont l'histoire trouve un écho dans cette dure réalité de concurrence.

 

La lecture est amusante mais fait parfois peur et laisse dubitatif, la vie d'écrivain n'est pas toujours rose et doutes et fausse route font souvent leur entrée mais pas de panique un médecin réputé le Docteur Derek est là pour tout arranger, avant que lui aussi ne craque. Les séances de dédicaces se transforment en véritables séances de torture, et les écrivains se révèlent avoir un égo surdimensionné prenant chaque critique comme un drame et subissant ainsi la jalousie des autres... oh quel difficile combat qu'est la vie d'un écrivain à succès. Posy Simmonds montre qu'être auteur jeunesse est apparemment une tare, j'ai été amusé par cette librairie en plein déclin et qui part s'approvisionner chez la grande chaîne installée tout près.

Beaucoup d'humour et énormément de cynisme, de très belles illustrations pleine page et des BD dont les personnages sont à mourir de rire; l'auteure donne un portrait pas très flatteur du monde du livre. Un bon moment de lecture, un humour grinçant qui m'a certes très amusé dès le début mais dont je me suis vite lassée.

 

Tag(s) : #BD - Livres illustrés, #Denoël, #Simmonds

Partager cet article

Repost 0