Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation Tome 1

Carrefour entre les extravagances du music-hall et les "speakeasies" baignant dans les vapeurs prohibées d'alcool frelaté, Broadway ne dort jamais. Ses façades parées d'enseignes lumineuses attirent les hommes et les femmes qui vouent un culte à la nuit. Gangsters, écrivains, danseuses, nouveaux riches ou célébrités, tous se donnent rendez-vous sur la "grande voie blanche", animés d'un même désir : saisir le rêve et le faire sien.

Le "Chapman's Paradise" est fermé momentanément : à la mort de Walter, Lenny et George Chapman décident de reprendre la direction de l'établissement. Mais le suicide de l'aîné des trois frères a couvert le club d'une mauvaise aura : il est déserté par ses chorus girls, et les deux frères ne connaissent pas encore grand-chose au monde du showbiz. Faisant fi de leur inexpérience, Lenny et George font le pari de rassembler une nouvelle troupe, et surtout de faire du cabaret un lieu incontournable de Broadway.

Fanny King, une chorus girl ingénue et un peu distraite, s'est fait renvoyer du club qui l'employait à cause de son animal de compagnie. Mais la jeune femme est d'une nature optimiste et entreprenante ; ses recherches la mènent tout droit au Chapman's Paradise.

Avis
Une rue en Amérique est une BD que j'avais repéré sur Livraddict, difficile de mettre la main dessus à la biblio mais j'y suis enfin arrivée, il me tardait de me plonger dans une histoire dont le titre faisait référence à la plus célèbre rue où l'artiste rêve de se produire un jour, c'était vrai pendant les années folles et ça l'est encore aujourd'hui presque cent ans plus tard. 

Ce premier tome installe l'atmosphère, les personnages et l'intrigue sans entrer dans les détails, l'histoire est toute simple: 2 des frères Chapman, Lenny et Georges, reprennent le cabaret, que leur frère Walter a laissé après son suicide, avec la ferme intention d'en refaire un lieu indispensable à la vie nocturne de ces années folles. Pas facile de remonter la barre d'un établissement quasi en faillite d'autant qu'à cela s'ajoute un problème de taille: le voisin d'en face qui est un concurrent direct et dont les numéros et la vedette principale font se déplacer le tout New York, de plus reste à savoir si les deux frères comptent bien remettre le cabaret sur les rails ou le vendre à un mystérieux acheteur. Dans ce monde artistique sans merci la moindre erreur fait s'abattre les foudres de la critique et les coups bas pleuvent plus que les billets de banque, à cela s'ajoute l'obligation de "commercer" avec la mafia locale pour se fournir en alcool (prohibition oblige!) afin d'attirer la clientèle; pas facile dans ces cas là de garder sauve sa motivation.

Ce premier volume est très intéressant d'autant que les dessins vous plongent dans ce New York des années 20 haut en couleurs, l'intrigue est prenante et l'ambiance festive, l'ambition et la mesquinerie font tout à fait bon ménage, mais les agneaux se retrouvent facilement face aux loups. Tout le monde recherche la gloire et l'argent et c'est à qui sera assez malin pour faire sombrer l'autre. La lecture est rapide et les personnages forts sympathiques, l'histoire est bien en place pour les révélations du tome 2.

Ah le monde du spectacle est une jungle!

Tag(s) : #BD - Livres illustrés, #Quadrants, #Djief

Partager cet article

Repost 0