Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation
1964. Dublin. Mel Ferrer, le mari d'Audrey Hepburn, organise une rencontre entre la jeune femme et celui qu'elle n'a pas vu depuis près de trente ans, Joseph, son père, qui avait abandonné sa famille pour mieux embrasser ses idéologies fascistes et dont la trace s'est perdue dans le fracas de la seconde guerre mondiale.
Vacances Romaines, Sabrina, Diamants sur Canapé ont fait d'Audrey Hepburn l'une des icônes d'Hollywood et l'objet de tous les regards, mais en filigrane de cette réunion se dessinent sa personne secrète et les pans de vie qu'elle a voulu sublimer : la mémoire de l'Occupation, une survie miraculeuse, une vocation contrariée de danseuse, des doutes et fêlures qui ne rendent que plus inconditionnel son désir de donner et de vivre.
Par-delà les triomphes et les fantômes, c'est une femme aussi fragile que volontaire et terriblement exigeante envers elle-même, implacablement humble et anxieuse que Clémence Boulouque s'attache à dépeindre avec une austère douceur.

Avis
Cet ouvrage fait référence aux retrouvailles entre un père
Joseph Victor Anthony Ruston Hepburn et sa fille qui n'est autre qu'Audrey Hepburn la grande actrice hollywoodienne, trente ans après la disparition de celui-ci. On apprend que côté parent Audrey Hepburn n'a pas été gâtée notamment car ce père qu'elle connaît peu n'a quasiment pas vécue avec sa famille et a été partisan de la cause nazie pendant la seconde guerre mondiale, sa mère quant à elle n'a pas su donner de l'amour à son enfant ni même lui montrer l'importance que celui-ci peut avoir pour ses parents, tout juste était elle admise.

Nous connaissons tous, au moins de nom, cette actrice célèbre pour des films tels que Vacances romaines, Diamants sur canapé ou My Fair Lady, ayant joué avec les plus grands mais ayant gardé dans son regard une blessure de l'enfance. Il ne s'agit pas de biographie mais d'un portrait intimiste d'Audrey Hepbun au delà de son statut d'actrice, la "perte" de son père quittant sa famille, la guerre et ses privations, son rêve déchu de devenir danseuse classique à cause de sa taille, le manque d'amour maternel et ses allers-retours entre u pays et un autre, une langue et une autre.

Cette femme blessée a su passer outre certains manques et s'endurcir pour arriver à donner de sa personne, elle fut ambassadrice pour l'UNICEF faisant de nombreux voyages dont son but étant de défendre l'enfance. En de court chapitres l'auteure nous laisse à percevoir le portrait d'une femme forte et fragile à la fois, des phrases sensibles, des moments de passion mais surtout des retrouvailles émouvantes malgré la distance existante entre ces deux êtres.

Ne connaissant guère la vie d'Audrey Hepburn en dehors de sa carrière, cet ouvrage nous fait découvrir la personne qui se cache derrière l'image de star hollywoodienne, cherchant à oublier le passé dans ses films et trouvant le bonheur grâce à son mari.

Tag(s) : #Livres, #Flammarion, #Boulouque

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :