Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation
Hiver 1945. Quatre adolescents. Quatre destinées.

Chacun né dans un pays différent.
Chacun traqué et hanté par sa propre guerre.
Parmi les milliers de réfugiés fuyant à pied vers la côte devant l'avancée des troupes soviétiques, quatre adolescents sont réunis par le destin pour affronter le froid, la faim, la peur, les bombes...
Tous partagent un même but : embarquer sur le Wilhem Gustloff, un énorme navire promesse de liberté...

Inspirée par la plus grande tragédie de l'histoire maritime, Ruta Sepetys lève le voile sur une catastrophe scandaleusement occultée de la Seconde Guerre mondiale, qui a fait au moins six fois plus de victimes que le Titanic en 1912.

Avis
Un roman étonnant et bouleversant sur un évènement de l'histoire mondiale dont on a fait peu de cas et qui a pourtant coûté la vie à de très nombreuses personnes notamment des enfants, un désastre maritime qui tua bien plus que le Titanic. Une cruauté de plus de cette Seconde Guerre Mondiale.

C'est à bord du Wilhem Gustloff que des rescapés fuyant l'avancée russe espéraient monté, tout comme ces quatre adolescents de nationalité différente que nous suivons au fil de ces chapitres très courts souvent 3 à 4 pages donnant voix à chacun des personnages. Nous rencontrons Florian un jeune allemand spécialiste de l'art et ayant fui sa ville après avoir compris le rôle joué par son employeur dans le pillage d'oeuvres d'art, Emilia une jeune polonaise effacée qui se révélera être un personnage fort et émouvant du roman, Joana une infirmière lituanienne avec une grande force de caractère et dévouée aux autres, et Alfred ce "marin d'eau douce" nazi vaniteux et niais dont les propos font froid dans le dos.
Chacun va vivre à sa manière l'effondrement du nazisme, la course à la vie à travers un pays en guerre, la terreur de se retrouver face à des soldats, chacun racontera les cruautés subies ou vues, chacun espérera retrouver les siens ou du moins garder un souvenir du bonheur, chacun tiendra à sa façon la mort à distance et vivra le naufrage du Wilhem Gustloff.

C'est un roman prenant et passionnant qui ne connaît pas les longueur. L'auteur ouvre, grâce à ses recherches, une porte sur un événement plus que tragique, sur un morceau de l'histoire méconnu et qui mériterait d'être connu de tous et spécialement de la jeune génération, des faits terribles sont mentionnés au fil des pages jusqu'au moment déchirant de l'embarquement et du départ du navire. Le naufrage n'étant qu'en à lui la continuité d'un massacre débuté quelques années auparavant. Cette seconde guerre mondiale aura décidément marqué le monde par sa cruauté.

Ma lecture s'est faite en douceur bien que l'intrigue et le destin réservé aux personnages soient tout à fait captivants, se demander à chaque page lequel des personnages aura la chance de s'en sortir m'a propulsé jusqu'aux dernières pages s'en m'en rendre compte. Vous l'aurez compris j'ai été totalement absorbé par ce roman dont les dernières pages sont marquées par une certaine tristesse.

Pas un coup de coeur mais certainement une lecture qui m'a marqué.

Tag(s) : #Livres, #Gallimard, #Sepetys

Partager cet article

Repost 0