Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cette semaine deux ouvrages sont venus rejoindre ma PAL. Le premier est un roman le deuxième un Thriller:

Rue de la République de Jean Emmanuel Ducoin publié chez Anne Carrière

Aminata Bakayoko est femme de ménage. C’est elle qui va découvrir, lors d’une nuit de travail, le corps d’un suicidé, Jean-Michel Gayet, cadre sup chez Orange. Gayet laisse derrière lui, outre une note incendiaire, sa femme, Emmanuelle, directrice du cabinet du maire de Saint-Denis.
Emmanuelle est l’ancienne maîtresse de Paul Kerjean, un journaliste qui n’a pas baissé les bras devant l’injustice et qui est l’ami de Jean Valmy, le flic chargé de l’enquête. Ce qui les réunit, c’est la ville de Saint-Denis, cette mal-aimée cosmopolite, à la frontière physique et économique de la capitale, avec son Stade gigantesque, ses 40 % de logements sociaux et son taux de chômage de 22 %. Une ville que les médias aiment résumer en quelques formules lapidaires, comme « émeutes », « voitures brûlées » et « islamistes », quand les terroristes mettent Paris à feu et à sang.

Au fond des bois de Karin Slaughter publié chez Harper Collins 

Lena est flic. Un soir, elle est sauvagement agressée à son domicile. Alors que son mari Jared est touché à la tête, elle perd le contrôle et, prise d'une rage meurtrière, tue tout aussi sauvagement l'un de ses agresseurs.
L'enquête commence, ardue et douloureuse. Ses ramifications rejoignent progressivement celle d'un autre dossier : l'investigation sous couverture menée par Will Trent pour localiser BigWhithey, un pédophile proxénète qui domine un trafic d’héroïne depuis son repaire, au fond des bois ...
Par le biais d'une intrigue d'une redoutable complexité et déployée à rebours, Au fond des bois révèle la férocité de la nature humaine dans toute sa noirceur.
Pour autant, Karin Slaughter fait le pari de personnages tout en nuances, et montre que la lumière est au bout du chemin. 

 

Tag(s) : #PAL

Partager cet article

Repost 0