Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation
L’adaptation fidèle du journal intime d’Anne Frank, un best-seller mondial. Un roman graphique tout en émotion. Le jour de ses 13 ans, Anne reçoit en cadeau un cahier dont elle fait aussitôt son journal intime. Jeune juive allemande exilée au Pays-Bas, la jeune fille va raconter son quotidien, ses émois d’adolescente, la fuite, la cache, la peur… Publié par son père Otto deux ans après la fin de la guerre, Le Journal d’Anne Frank sera traduit en plus de 70 langues et vendu à plus de 30 millions d’exemplaires.

Avis
Il n'est plus nécessaire de présenter l'ouvrage dont est tirée cette BD ni même l'auteure, Anne Frank, jeune fille juive qui décrit en détails sa vie d'avant la fuite et son quotidien marqué par la peur dans une cache au milieu de sept autres personnes où la peur est devenu un ami bien peu appréciable.
Cette BD retranscrit donc l'histoire dramatique de cette enfant avec simplicité, aucun décors superflus ne vient altérer le récit poignant d'une vie de recluse si difficile pour une enfant et où l'ennui devient bien trop pesant. Pourtant tous ces êtres condamnés à rester cacher tentent de continuer à vivre, à maintenir certains rituels pour garder l'esprit clair; les auteurs marquent davantage le côté insurrectionnel d'Anne pendant cette période où elle se sent totalement incomprise.

Comme je le disais plus haut, cette BD est tout en simplicité, les dessins sont là juste pour créer un décor basique afin que le texte et les émotions qui s'en dégagent ne s'encombrent pas de détails inutiles, l'ambiance est posée et le texte se suffit à lui-même. Les couleurs restent sombres probablement pour faire ressentir cet enfermement choisi et obligatoire pour vivre. Je trouve cet album très bien présenté et facile à lire pour un jeune public curieux de découvrir qui était Anne Frank et le destin dramatique qui est propre à beaucoup de juifs pendant cette période, pour un public plus averti cette adaptation risque de ne pas suffire à la curiosité où d'empêcher de découvrir un fond plus important.
Je n'ai pour ma part jamais lu Le journal d'Anne Frank malgré sa présence sur mes étagères et cette BD m'a donné à apercevoir ce qui se cache entre les pages du livre mais pas à m'y plonger, cette BD fut pourtant une découverte intéressante.


 

Tag(s) : #BD - Livres illustrés, #Soleil, #Ozanam, #Nadji

Partager cet article

Repost 0