Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog en travaux !

La déconfiture, tome 1 : Première partie - Pascal Rabaté

Présentation
Juin 1940. La débâcle de l’armée française et l’exode pour des millions de civils. Les repères quotidiens ont éclaté. C’est le grand chaos. À travers le destin d’un simple bidasse, Pascal Rabaté raconte cet été de désordres et de bouleversements extraordinaires.

Avis
Petit récit sur un épisode de la guerre de 40 et sur le destin de simples soldats. L'un d'eux, Amédée, fait partie du onzième régiment et reste positionné en retrait en attendant l'arrivée de la Croix Rouge qui doit récupérer les corps de ses camarades tombés alors qu'ils étaient en route pour le front, sauf qu'une fois la mission accomplie impossible de retrouver ses compagnons et c'est à pieds qu'il va parcourir les routes et rencontrer des soldats du 35ème régiment en train d'enterrer leurs morts avant de rencontrer André à la recherche lui aussi de son régiment.

La déconfiture illustre très bien cette période de la guerre où les allemands gagnent du terrain et s'approchent dangereusement de Paris, Amédée et André feront la route ensemble et rencontreront une armée française désarmée et déjà vaincue avant même de se battre: un fait qui peu paraître amusant dans cet album puisque l'auteur a décidé d'aborder le sujet par l'humour mais qui démontre toute l'impuissance de l'armée française. Si tous sont à ce point résignés c'est que la défaite est proche.

C'est donc à travers deux personnages que l'auteur nous raconte cette guerre, un drame humain et militaire enrobé d'humour voire d'absurde. La défaite est proche mais ces deux soldats tentent tout de même de rejoindre leur unité, les bombardements, la violence et des villages détruits et désertés ne les arrêtent guère; et c'est en noir et blanc que Rabaté nous emporte dans ce tourbillon de pages assez comiques malgré le sérieux du thème. Une BD sans effets particuliers ni émotions fortes mais qui va droit à l'essentiel et je trouve cela très bien, des fois pas besoin de grands discours quelques images vous font comprendre l'essentiel.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article