Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation
1917
La guerre s'éternise. Le blocus naval mis en place par l'Angleterre, pour empêcher le ravitaillement des puissances centrales, provoque une pénurie alimentaire dans toutes les zones contrôlées par l'armée allemande. Dans cette Europe meurtrie, le périple des Lulus se poursuit. Malgré leur optimisme naturel, ils commencent à désespérer de revoir un jour l'abbé et les copains de l'orphelinat. Et, s'ils restent soudés dans l'adversité, des lézardes apparaissent dans leur belle amitié.
Leur route, semée d'embuches, leur réserves toutefois de belles surprises et c'est d'un pas décidé qu'ils partent à la rencontre d'un pays qui leur est inconnu et de ses drôles d'habitants...

Avis
Dernier tome paru de la série La guerre des Lulus qui retrace la vie de jeunes garçons en France pendant la Première guerre mondiale. Ce quatrième épisode revient sur le dernier événement, les Lulus étaient dans un train en partance pour l'Allemagne alors qu'ils espéraient se rendre en Suisse et se mettre à l'abri en attendant la fin de la guerre. Nous les retrouvons quelques mois plus tard dans un train toujours cette fois de retour d'Allemagne mais faute de Suisse c'est en Belgique qu'ils vont se retrouver échappant de justesse à des soldats allemands. Les lulus se retrouvent dans un village belge aux côtés d'un photographe profiteur et d'un éléphant servant à labourer les champs.

Dans cet album où finalement pas grand chose se passe, pas de rebondissement extraordinaire mis à part la séparation entre les garçons et Luce, le récit met surtout l'accent sur la pénurie alimentaire qui sévit de plus en plus. Les lulus ont grandi bien trop vite et c'est avec beaucoup de naïveté qu'ils se jettent dans toutes sortes d'embrouilles, font confiance peut être un peu trop rapidement.
C'est toujours un plaisir de retrouver ses gamins qui tentent de s'en sortir pendant un des événements mondiaux le plus désastreux en termes de pertes humaines, l'indication d'un tome spécial intitulé La perspective de Luigi racontera les aventures des Lulus pendant leur séjour en Allemagne. Le scénario est comme depuis le début orienté vers l'insouciance malgré la crainte qui gagne de plus en plus nos héros, les illustrations reprennent à merveille les paysages français de l'époque et nous font découvrir une Belgique rurale très sympathique.

J'attends évidemment avec impatience le prochain album qui apportera je l'espère un peu plus d'action et de rebondissements. 

Tag(s) : #BD - Livres illustrés, #Casterman, #Hautière, #Hardoc

Partager cet article

Repost 0