Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation
Amsterdam, 1943. Hanneke sillonne les rues de la ville afin de dénicher des marchandises au marché noir. Un jour, une cliente lui fait une requête particulière, retrouver une jeune fille juive qu'elle hébergeait et qui a disparu. En recherchant la prénommée Mirjam Roodvet, Hanneke découvre les activités secrètes des réseaux d'entraide aux familles juives et entre à son tour dans la clandestinité.

Avis
Voici un roman que j'avais très envie de découvrir et ai pu tomber dessus par hasard à la bibliothèque, la chance ! d'autant que c'est une période de l'Histoire que j'affectionne et que c'est un roman jeunesse.
Cet ouvrage aborde le thème de l'invasion allemande au Pays-Bas, des restrictions, couvre-feu et rafles qui en découlent, mais pas seulement car l'histoire autour de cette fille au manteau bleu de notre héroïne Hanneke tente de retrouver révèle la résistance qui s'organise, le marché noir, l'amitié et la perte d'êtres chers. 

Tous les personnages de ce roman sont des ados voire à peine plus âgé qui s'engagent sans peur dans le combat contre l'occupant, un combat à leur hauteur évidemment même si le fait de sauver des enfants juifs reste un acte de bravoure énorme pour des personnes à peine sortis de l'enfance eux-mêmes. Hanneke vas suivre la piste de Mirjam cette jeune fille juive au manteau bleu et ouvrira les yeux sur une résistance qu'elle ne soupçonnait pas, elle fait preuve de courage et de détermination en enquêtant sans craindre les soldats allemands postés dans toute la ville.

Le récit explique brièvement (roman jeunesse oblige) et en éliminant les aspects bien trop sombre d'une rafle et du parquement de nombreux juifs dans un ancien théâtre de la ville, les conditions de vie à l'intérieur sont à peine mentionnés et les convois vers les camps tout juste énoncé; je trouve cela bien dommage mais l'auteure a certainement dû vouloir accès son roman davantage sur la recherche d'une personne en tant de guerre et d'occupation  que sur la guerre et ses crimes.

Un beau roman auquel il faut s'accrocher au début car l'intrigue peine à faire son effet, le courage des personnages est constamment mis en lumière et de le quotidien des habitants de la ville très bien exposé. Je trouve que cette fiction jeunesse est une idée originale et qui change des romans d'occupation se déroulant en France, il est toujours bon de savoir comment ça se passe ailleurs. Le style est simple donc il n'y aura aucune difficulté à comprendre les événements historiques, mais je reste un peu déçue car il ne m'a pas été possible de me plonger complètement dans le récit.

Tag(s) : #Jeunesse, #Gallimard, #Hesse

Partager cet article

Repost 0