Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation
Un coup de poing malheureux a stoppé net l'ascension des Tricky Fingers, un groupe de rock formé par quatre copains dans les années 90. Seul Sandro, le chanteur, a su saisir sa chance et est devenu une rock star. Les autres ont rangé leurs rêves au placard et ont repris de leur mieux leurs existences ordinaires. Une vingtaine d'années plus tard, Sandro prend l'initiative d'inviter les trois autres pour un week-end chez lui dans la campagne anglaise. Étonnantes retrouvailles où les langues et les mémoires se délient, et malgré le single malt les souvenirs ont un drôle de goût. Réveiller le passé n'est jamais anodin et, de cette Histoire d'hommes, certains ne sortiront pas indemnes.

Avis
J'ai entendu parler de cet album suite à ma lecture de l'ouvrage Un bruit étrange et beau qui m'avait laissé une bonne appréciation alors découvrir l'auteur un peu plus en profondeur ne me déplaisait pas. Dans ce récit il est question de quatre hommes autrefois très proche et membres d'un groupe de rock qui n'a pas survécu à cause de la bêtise de l'un d'entre eux mais dont le chanteur lui a pu faire une carrière solo et devenir célèbre.
Dans cet album il est question de retrouvailles, difficiles parfois joyeuses mais qui va changer bien des choses. JP et Franck sont heureux de retrouver leur ami Sandro, quant à Ivan revoir son frère est une autre histoire. Un secret bien gardé et un drame vont faire ressurgir d'anciennes blessures et les règlements de comptes seront au rendez-vous.

Le monde de la musique m'est totalement inconnu et l'on peut voir dans cet album que deux des personnages ne regrettent en rien le chemin qu'à pris leur vie, il est difficile par contre de comprendre le personnage d'Ivan qui apparemment aime se plaindre et projeter ses échecs sur les autres. Au fil des pages le secret tombe, les sentiments de chacun se dévoilent et ses loosers deviennent plus humains. 

Au début de l'album il est difficile de comprendre dans quoi l'auteur veut nous embarquer, présentation des personnages et du passé. Le choix de monochrome permet de se pencher davantage sur les traits et sur le récit, aucun détail superflu dans le dessin. J'avoue avoir été déçu par le choix de certains personnages notamment féminin qui paraissent complètement à côté de la plaque, par la caricature de personnages masculins, la chute n'en est pas vraiment une puisque l'on s'attend plus ou moins à ce qui va arriver mais cette lecture reste tout de même agréable.

Je me rends compte que l'auteur cherche à sonder l'âme humaine et ses blessures pour rendre les personnages plus forts et plus humains qu'il n'y paraît, ce choix est plus subtil dans son dernier album que dans celui-ci.

 

Tag(s) : #BD - Livres illustrés, #RuedeSèvres, #Zep

Partager cet article

Repost 0