Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation
Malmené par la vie, le père Antoine Boitelle se remémore sa chère jeunesse : lorsqu'il était soldat au Havre, à rêver devant les navires en partance pour les pays lointains ; son coup de foudre pour la belle Norène, une jeune Africaine serveuse au Café des colonies. Si le jeune Antoine vécut une immense passion, il se heurta également à la laideur du racisme quotidien et à la résistance de ses parents, paysans, face à un mariage beaucoup trop « coloré » à leur goût.

Avis
Il y a des années Antoine Boitelle rencontre lors d'une promenade au Havre une jeune femme qu'il se mettra à fréquenter et désirera par la suite épouser, une "négresse" qui travaille au café des Colonies et qu'il aura du mal à faire accepter à ses parents remplis de préjugés.
Il abandonnera l'amour de sa vie regrette encore cette décision qui l'a fait passer à côté d'un bonheur dont il ne soupçonne pas l'existence.

Basé sur une nouvelle de Guy de Maupassant, cette BD qui raconte l'amour d'un paysan soldat pour ce que l'on appelait à l'époque et sans aucun préjugé une négresse, démontre combien la différence devient pour Boitelle un obstacle infranchissable car même s'il ne partage pas les idées arriérées de ses parents il se doit d'être un fils obéissant. La morale de l'époque et la pression des "qu'en dira t'on" est bien trop forte pour ce jeune homme amoureux.
L'album reprend bien la nouvelle de Maupassant et les dessins reproduisent à la façon d'un dessin animé les scènes et costumes de cette fin de XIXème siècle. Loin de dire que la BD a pour thème un certain racisme je dirais plutôt qu'il s'agit d'une peur de ce qui est étranger. Par certains côtés la BD est plutôt réussi même si je suis un peu déçue par les illustrations.

 

Tag(s) : #BD - Livres illustrés, #Grand Angle, #Quella-Guyot, #Morice, #Maupassant

Partager cet article

Repost 0