Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cette semaine deux thrillers ont rejoint ma PAL, l'un d'eux va d'ailleurs être lu dans très peu de temps.

Roma de Mirko Zilahy des Editions Presses de la Cité
Pluie sur Rome, torrents de boue le long du Tibre. Loin des monuments qui font sa renommée, au milieu d'un terrain vague, la ville dévoile au petit jour un corps atrocement mutilé... Un crime aussi barbare, seul le commissaire Mancini peut l'élucider. Cependant, ce profiler formé aux méthodes de Quantico n'a plus la tête aux assassinats : endeuillé par la mort de sa femme, Mancini a sombré dans l'alcool et supporte de moins en moins le monde extérieur. De plus, il a déjà un dossier en cours : la disparition inquiétante d'un oncologue réputé, celui-là même qui avait tenté en vain de sauver son épouse. Mais bientôt apparaissent d'autres corps suppliciés. Mancini n'a plus le choix. Épaulé par une équipe d'élite basée dans un ancien bunker, le flic brisé se laisse happer par une enquête qui le rapproche inexorablement de ses fantômes. 

Un appartement à Paris de Guillaume Musso des Editions XO
« L’art est un mensonge qui dit la vérité… »
Paris, un atelier d’artiste caché au fond d’une allée verdoyante.
Madeline l’a loué pour s’y reposer et s’isoler.
À la suite d’une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours.
L’atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l’assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd’hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d’unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires.
Mais, pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais.

Du nouveau dans ma PAL
Tag(s) : #PAL

Partager cet article

Repost 0