Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation
1894. Après trois ans de guerre secrète contre les anciens associés de Moriarty, il est temps pour Sherlock Holmes de sortir de l'ombre et de retrouver Baker Street... Mais avant cela, il lui faut mettre échec et mat le dernier et le plus dangereux des lieutenants du défunt professeur : le Colonel Moran, tireur d'élite et tueur aux nerfs d'acier. La chasse est lancée mais qui est le chasseur et qui est le gibier ? Pendant que Holmes avance ses pions, Moran lâche ses chiens : une meute d'assassins, menée par le sinistre Deadeye... et c'est sur les francs-tireurs de Baker Street que le piège mortel va se refermer !
Fidèles assistants et compagnons de clandestinité du grand détective, Billy, Charlie et Black Tom (sans oublier le chat Watson !) vont se retrouver en première ligne de cette fin de partie meurtrière. Pour les Quatre de Baker Street, le dernier coup sera une question de vie ou de mort...

Avis
Revoilà les quatre de Baker Street, une enquête qui sent la fin de ces enquêteurs en herbe. Sherlock refait surface après avoir fait croire à sa mort afin de piéger au mieux le Colonel Moran, il termine une investigation menée depuis les tomes précédents. De nombreux événements et surtout une lutte importante entre les francs-tireurs et une bande de malfrats.

Tout va très vite dans ce septième tome, le rythme ne retombe pas et les personnages arrivent comme en fin de course et un grand tournant s'annonce probablement pour les quatre de Baker Street peut être même de nouvelles aventures sans Sherlock Holmes. Dans cet album les bas fond de Londres et tout ce qu'il engendre de voyous sont au rendez-vous; bagarres, meurtres et mauvais coups font les rebondissements de l'histoire et la rende plus dure que les précédentes.
Un septième tome très réussi. 

Tag(s) : #BD - Livres illustrés, #Vents d'Ouest, #Djian

Partager cet article

Repost 0