Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation
Jan Breughel a dix ans quand il devient orphelin. Sa grand-mère le console en lui offrant la peinture rouge « sang-dragon » de son père. Mais quand Jan l’ouvre, c’est une ribambelle de petits farfadets et lutins cramoisis qui s’en échappent et se déchaînent. Effrayé, il les renferme dans le pot. Plus tard il devient peintre à son tour : ses bouquets et ses paradis sont si doux qu’on le surnomme « Jan de Velours ».
Mais à chacun de ses anniversaires, la petite Lubie, une minuscule démone échappée du pot, revient le hanter : n’en a-t-il pas assez de peindre ces amusettes, niaiseries et bagatelles, qui ne se vendent même pas ? N’est-il pas temps d’attiser diableries, grimaceries, et incendies dans les pétales de ses fleurs ? 

Avis
Un jeune peintre face à l'héritage d'un père artiste et de son imposante notoriété devient lui aussi connu et reconnu mais il lui manque pourtant une chose: une certaine forme d'excès dans son art.
C'est donc l'histoire de ce peintre Jan Breughel et de l'évolution de son art, chaque année celui-ci se rend chez la marchande de couleur à la recherche d'un rouge particulier s'abstenant chaque fois d'utiliser ce rouge-dragon utilisé par son père. Et c'est Lubie qui à force de conseil et surtout de remontrances guide l'artiste vers son destin.

Cet album assez étrange sur le thème de ce que l'on souhaite devenir est composé d'illustrations, de tableaux orientés vers l'imaginaire et la peinture flamande dans lesquels Lubie trouve sa place. Un bel ouvrage pas seulement destiné au jeune public pour lequel il me semble que certaines subtilités du récit risquent de passer à l'as.

Tag(s) : #BD - Livres illustrés, #AlbinMichel, #Clément

Partager cet article

Repost 0