Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation
Yin et son grand-père se sont habitués à la présence du Dragon d’or, qui les aide dans leur pêche quotidienne. Mais la guerre fait rage à Shanghai : derrière les assauts de l’armée japonaise, qui donnent lieu au terrible massacre de Nankin, c’est le Dieu Xi Qong, maître des Dragons, qui s’exprime pour dominer le monde des hommes. 
Tandis que Yin et ses amis survivent tant bien que mal à l’invasion japonaise, le dragon d’or, qui s’est affranchi de Xi Qong, va tenter d’affronter son ancien maître. Mais sera-t-il assez puissant face à ces forces de l’ombre ? 

Avis
Le Japon envahit peu à peu la Chine mai Yin et son grand-père cache toujours le dragon d'or chez eux. En pleine nuit Yin propose d'emmener le dragon en mer afin qu'il se nourrisse, pour les remercier le dragon rempli les filets du grand-père de poissons.
Dans ce tome nous en apprenons davantage sur le danger qui pèse sur les hommes, Guang Xinshi raconte son histoire et celle de son ancien maître devenu son plus grand ennemi Xi Qong. Ce dernier souhaite se venger des hommes depuis qu'il a perdu son trône et compte bien tout détruire sur son passage.

Ce tome 2 apporte donc un éclaircissement sur la présence de ce dragon et révèle la vraie nature de l'officier japonais Utamaro; de son côté Yin montre un courage et une détermination à toute épreuve même lorsqu'elle découvre le véritable visage de l'occupation. Un tome intéressant au niveau de la mise en place de l'intrigue une fois de plus mais je pense qu'il serait temps de passer aux choses sérieuses, tout devient plus sombre car il n'est plus simplement question d'un petit village puisque l'humanité entière est en danger. Le scénario se tient mais devrait passer à la vitesse supérieure, côté dessin c'est un vrai manga aux couleurs profondes et sombres hormis l'éclat doré du dragon.

Une série qui me pose problème car si ma curiosité me laisse tomber il est fort possible que ma lecture s'arête au tome 2.

 

Tag(s) : #BD - Livres illustrés, #RuedeSèvres, #Marazano, #Xu

Partager cet article

Repost 0