Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tome 2 - Des pas sur le sable
L'écrivain Saint-Preux s'est réveillé à l'aube dans la vieille auberge au bord de la falaise, poursuivi par les restes de ses cauchemars nocturnes. Impossible de se défaire du sentiment d'avoir été épié toute la nuit par les diablotins qui semblent hanter les lieux. Et de fait, leur existence lui est confirmée par l'aubergiste malade. Sentant la mort venir, le vieil homme s'efforce de raconter jusqu'à son terme l'histoire fantastique qu'il avait la veille entrepris de narrer; où l'on retrouve le jeune Yann et sa promise Irena, la jeune fille si mystérieusement réapparue que d'aucuns au village soupçonnent de n'être qu'une créature diabolique envoyée par l'Ankou...

Avis
Edgar Saint Preux toujours présent à L'auberge du bout du monde, continu de prendre des notes aux chevets de l'aubergiste. Une pluie persistante agrémente le récit d'une atmosphère sombre et préoccupante, le retour d'Irena a fait son effet sur les gens du village mais toujours muette impossible de savoir ce qui lui est arrivé pendant ces onze années d'absence. Yann le jeune garçon amoureux est devenu un bel homme engagé dans la Royale après la disparition d'Irena, le voilà lui aussi de retour au village, l'amour entre les deux jeunes gens est entouré d'une suspicion pesante envers Irena d'autant que des événements déroutant frappent le village: des pêcheurs et employés de la conserverie sont plongés dans une certaines léthargie.

De nouveau les êtres maléfiques des contes et légendes celtes peuplent le récit, la peur de l'inconnu et la crainte de la sorcellerie deviennent le thème principal de ce deuxième tome. L'amour entre Yann et Irena sont bousculés par ces croyances mais tiennent bon. A cette hauteur du récit je me suis quand même demandé et ai fortement spéculé sur l'identité du vieil homme et son rôle dans toute cette histoire. Le dessin reste sombre collant parfaitement à cette ambiance mystérieuse.
Cette BD est juste très prenante, j'aime énormément ce genre de récit dans lequel rien ou presque n'est révélé, où le narrateur joue un rôle sans que l'on sache lequel et où le mystère reste entier jusqu'au dernier moment.
Sortie en 2006, il est donc plus que temps de découvrir cette BD pour ceux qui ont loupé le coche.

 

 

Tag(s) : #BD - Livres illustrés, #Casterman, #Prugne, #Oger

Partager cet article

Repost 0