Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation
Un boucher Hongrois s’installe à Honfleur. Deux ans plus tard, Laszlo, dont le commerce est frappé par la crise économique et l’arrivée d’un concurrent, commet un crime par... désœuvrement.
Ses amis, sensibles à ses remords, décident de ne pas le dénoncer mais aussi de contrecarrer l’enquête de police par tous les moyens.
Cette histoire qui commence comme un roman policier est en réalité un récit burlesque : pas un seul moment de répit entre les tribulations de notre boucher de Honfleur et l’épopée de ses quatre pieds nickelés d’amis !

Avis
Une couverture colorée, un titre qui invite à de bons moments et pourtant ... les réjouissances ne sont pas celles que l'on croit. Un meurtre, une bande de copains, un boucher au nom compliqué et une enquête policière saugrenu, plus généralement une histoire tragi-comique.
Un boucher hongrois s'installe dans la ville de Honfleur, les débuts de son petit commerce ne sont pas très plaisant en cause des habitants méfiants envers ce boucher à la carrure impressionnante pratiquant son art au milieu de la quasi obscurité d'une boutique remplie d'instruments tranchants. Tout fini par s'arranger jusqu'à l'arrivée d'un concurrent aux prix très attractifs, Laszlo perd des clients et s'ennuie ferme. Et le drame arriva ... à force de moqueries et d'ennui le pire se passa ... une touriste autrichienne meurt sous les coups de hachoir de Laszlo. 
Cela peut vous paraître horrible et pourtant l'auteur utilise l'humour pour nous conter la mésaventure de ce sympathique boucher et de ces quatre amis, chacun ayant bien entendu son lot de misère. Cette bande à Bono pardon... Laszlo va faire son possible pour orienter l'enquête le plus loin possible du boucher.

A côté de ses personnages "principaux" nous rencontrons également de sacrés numéros comme ces éboueurs en compétition qui n'ont pas l'intention de s'appesantir sur cette histoire de meurtre, tout ce qu'ils voient c'est la perte de temps. Un sénateur-maire pas très net, un commissaire proche de la retraite et un inspecteur bavard. C'est donc tout un monde carricatural que l'auteur crée pour notre plus grand plaisir.

Lecture aisée et très apprécié pour mes petits trajets en métro, surtout pour se mettre de bonne humeur de bon matin, être la seule à se marrer autour de tous ces visages gris c'est assez.... REJOUISSANT :P

 

Tag(s) : #Livres, #In Octavo, #Polard

Partager cet article

Repost 0