Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par le vent pleuré - Ron Rash

Présentation
Dans une petite ville paisible au cœur des Appalaches, la rivière vient de déposer sur la grève une poignée d’ossements, ayant appartenu à une jeune femme. Elle s’appelait Ligeia, et personne n’avait plus entendu parler d’elle depuis un demi-siècle. 1967 : le summer of love. Ligeia débarque de Floride avec l’insouciance et la sensualité de sa jeunesse, avide de plaisirs et de liberté. C’est l’époque des communautés hippies, du Vietnam, de la drogue, du sexe et du Grateful Dead. Deux frères, Bill et Eugene, qui vivent bien loin de ces révolutions, sous la coupe d’un grand-père tyrannique et conservateur, vont se laisser séduire par Ligeia la sirène et emporter dans le tourbillon des tentations. Le temps d’une saison, la jeune fille bouleversera de fond en comble leur relation, leur vision du monde, et scellera à jamais leur destin – avant de disparaître aussi subitement qu’elle était apparue. À son macabre retour, les deux frères vont devoir rendre des comptes au fantôme de leur passé, et à leur propre conscience, rejouant sur fond de paysages grandioses l’éternelle confrontation d’Abel et de Caïn.

Avis
Lorsque j'ai découvert une critique de ce livre dans un magazine littéraire j'ai été de suite interpellée, l'histoire et l'époque m'ont aussi immédiatement intéressé et il faut dire que le suspense autour de cette mystérieuse découverte macabre ne pouvait que m'attirer. Me voici donc après cette lecture pour vous dire tout le bien que j'en pense puisque je n'ai pas du tout été déçue.

Bill et Eugène sont deux frères vivant, après la mort de leur père, avec leur mère mais au crochet d'un grand-père très respecté dans cette petite ville de Sylva et qui décide de votre avenir sans vous consulter. En cet été les deux frères travaille dans le cabinet médical de leur grand-père, pendant leur temps libre ils se rendent à la rivière essentiellement pour pêcher. C'est ici qu'il feront la rencontre qui les marquera à jamais, celle avec Ligeia une jeune fille débarquée de Floride libre et dangereuse. Confrontés aux tentations, sexe, drogue, alcool, les deux frères deviendront rivaux usant le lien qui les lie.

Voilà les deux frères, quarante ans après, l'un devenu brillant chirurgien l'autre un écrivain alcoolique, face aux ossements de la jeune fille remontés à la surface, enfouis depuis tout ce temps dans les berges de la rivière. Une jeune fille qui disparaît mais n'est recherché par personne, comme si elle n'avait jamais existé. Eugène qui n'a jamais véritablement cru au départ de Ligeia se pose des tas de questions, d'autant plus que son frère Bill était parti la rejoindre pour l'accompagner à la gare. Que s'est-il donc passé ce jour là? Bill est-il responsable? et surtout pourquoi Ligeai a t-elle voulu quitter la ville si vite? Ligeai était le symbole de ce mouvement hippie et était comme une tâche sur le drap blanc de cette société moralisatrice et puritaine de l'époque.

Roman inspiré de faits réels, concentré sur les rapports familiaux, les liens fraternels autour d'une disparition, le récit fouille le passé à la recherche d'éléments susceptible d'apaiser le narrateur. Les relations entre les personnages deviennent plus nettes, le caractère de chacun se dévoile.
C'est mon premier roman de l'auteur et j'ai été happée par cette histoire, préjugés et valeurs morales guidant la vie des habitants de cette petite ville des Appalaches soudainement confrontée à un vent de liberté et aux mœurs hippies si éloignées des leurs. Je n'ose pas qualifier donner le nom de polar à ce roman car l'enquête autour de ces ossements ne sert qu'à expliquer les relations humaines.

Un excellent roman qui se lit très vite et qui me donne très envie de connaître les autres romans de l'auteur, lui qui a su en quelques pages me plonger dans le passé et me rafraîchir au bord de cette rivière.
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article