Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un certain M. Piekielny - François-Henri Désérable

Présentation
«"Quand tu rencontreras de grands personnages, des hommes importants, promets-moi de leur dire : au n° 16 de la rue Grande-Pohulanka, à Wilno, habitait M. Piekielny..."
Quand il fit la promesse à ce M. Piekielny, son voisin, qui ressemblait à "une souris triste", Roman Kacew était enfant. Devenu adulte, résistant, diplomate, écrivain sous le nom de Romain Gary, il s’en est toujours acquitté : "Des estrades de l’ONU à l’Ambassade de Londres, du Palais Fédéral de Berne à l’Élysée, devant Charles de Gaulle et Vichinsky, devant les hauts dignitaires et les bâtisseurs pour mille ans, je n’ai jamais manqué de mentionner l’existence du petit homme", raconte-t-il dans La promesse de l’aube, son autobiographie romancée.
Un jour de mai, des hasards m’ont jeté devant le n° 16 de la rue Grande-Pohulanka. J’ai décidé, ce jour-là, de partir à la recherche d’un certain M. Piekielny.»

Avis
Ce roman est une belle enquête sur le personnage de M. Piekielny que l'on retrouve dans le roman autobiographique La Promesse de l'aube de Romain Gary, Qui est donc cet homme ayant soit-disant vécu en Lituanie au début du siècle dernier et apparaissant dans le roman le plus connu de Romain Gary? C'est ce que va chercher à savoir l'auteur François-Henri Désérable lorsque de passage à Vilnus il tombe nez à nez avec la statut enfant de Roman Kacew.

La chasse à l'homme débute sans que l'on comprenne pourquoi ce personnage a tant marqué l'auteur, il en est fait mention dans un roman et Romain Gary paraît-il aurait à mainte reprise prononcer cette phrase: "au n° 16 de la rue Grande-Pohulanka, à Wilno, habitait M. Piekielny...". A t-il vraiment existé? En se rendant sur place, là où vécu Roman Kacew alias Romain Gary, il cherche des traces de M. Piekielny habillé d'une redingote qu'il ne quittait jamais et à la barbe roussie par sa pipe, puis demande une copie des archives de l'immeuble ... aucune de cet homme. Comment quelqu'un peut-il disparaître ainsi? comment des êtres ont pu vivre et être oubliés si rapidement?
Le roman est donc une enquête un peu particulière car s'y mélange aussi un peu de la vie de Romain Gary, autour de son œuvre La promesse de l'aube dont beaucoup de citations y sont tirées.

M. Piekielny a t-il vraiment existé ou est-ce une pure invention de Romain Gary? Ce livre est un bel hommage à l'écrivain et à l'écriture, au pouvoir de mêler la réalité à la fiction, rend hommage aux personnes ayant disparues pendant la guerre et ravive leurs souvenirs. J'y découvre un pan de l'Histoire et des bribes de la vie de Roman Kacew. Ne connaissant de Romain Gary que ce qu'on en dit ça et là, ce roman m'a terriblement donné envie de découvrir La promesse de l'aube ce roman qui gît sur mes étagères depuis je ne sais combien de temps et qui d'un coup se révèle en fait être un trésor. Ce livre m'a beaucoup fait pensé à cet autre lu il y a quelque temps et qui s'attache à une personne morte depuis longtemps, une enquête aussi, mêlée de biographie personnelle de l'auteur (Leïlah Mahi 1932 de Didier Blonde).

Cet ouvrage est une réussite et conduira peut être son auteur à égaler le grand Romain Gary.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article