Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans l'ombre - Arnaldur Indridason

Présentation
Un représentant de commerce est retrouvé dans un petit appartement de Reykjavik, tué d’une balle de Colt et le front marqué d’un “SS” en lettres de sang. Rapidement les soupçons portent sur les soldats étrangers qui grouillent dans la ville en cet été 1941. Deux jeunes gens sont chargés des investigations : Flovent, le seul enquêteur de la police criminelle d’Islande, ex-stagiaire à Scotland Yard, et Thorson, l’Islandais né au Canada, désigné comme enquêteur par les militaires parce qu’il est bilingue.
L’afflux des soldats britanniques et américains bouleverse cette île de pêcheurs et d’agriculteurs qui évolue rapidement vers la modernité. Les femmes s’émancipent. Les nazis, malgré la dissolution de leur parti, n’ont pas renoncé à trouver des traces de leurs mythes et de la pureté aryenne dans l’île. Par ailleurs on attend en secret la visite d’un grand homme. Les multiples rebondissements de l’enquête dressent un tableau passionnant de l’Islande de la “Situation”, cette occupation de jeunes soldats qui sèment le trouble parmi la population féminine. Ils révèlent aussi des enquêteurs tenaces, méprisés par les autorités militaires mais déterminés à ne pas se laisser imposer des coupables attendus. Dans ce roman prenant et addictif, le lecteur est aussi fasciné par le monde qu’incarnent les personnages que par l’intrigue, imprévisible.

Avis
Ravie de retrouver cet auteur avec une trilogie se déroulant pendant la Seconde Guerre mondiale.
L'histoire débute à Reykjavik à l'été 1941, la capitale et toute l'île sont occupées par les troupes américaines et britanniques au grand dam de la population locale qui voit ces hommes d'un mauvais œil. En effet l'impact de cette occupation n'est pas positif au niveau de la société civile même si au niveau offensif elle empêche ainsi l'avancée allemande.

Dans ce premier tome un meurtre est commis, un représentant assassiné portant sur le front une croix gammée dessinée avec son sang et qui cachait dans sa valise une capsule de cyanure. Le sujet de l'espionnage est vite abordé mais l'identité de l'homme reste encore un mystère. A t-il été tué par amour, haine? est-ce un règlement de compte ou une affaire d'espionnage? c'est une enquête que devra mené Flovent le seul homme composant la brigade criminelle islandaise aidé par Thorson un soldat américain d'origine islandaise, ces deux hommes n'auront pas la même perception des événements mais seront complémentaires. L'enquête va partir dans plusieurs directions nous baladant ainsi d'un suspect à un autre et révélant le côté sombre de l'occupation de l'île pendant la seconde guerre mondiale et des expérimentations génétiques.

L'auteur nous raconte surtout les conséquences sur la population allant de trafics en tout genre à une possibilité de sortir de la pauvreté. On en apprend plus sur le rapport qu'entretient certains natifs avec l'Europe plus particulièrement avec les nazis, mais aussi les liens très particuliers qu'entretiennent les filles de l'île avec les soldats que l'on dit alors en situation. Rien d'étonnant à ce que chacun espère une vie meilleure et ses filles et femmes se donnent cet espoir en fréquentant assidûment toutes sortes de bars et hôtel de la capitale, malheureusement de toutes jeunes filles ne se rendent pas compte du danger qu'elles encourent. L'émancipation n'est toutefois pas très loin.

Une belle entrée en matière pour cette trilogie qui mêle rivalité nationale et manipulation, l'amour et la jalousie, modernisme et traditions,  avec un binôme qui représente bien ces contradictions. Un polar un peu décevant comparé à ce que j'ai déjà pu lire de cet auteur mais m'a complètement ravie cela est sûrement dû à l'époque choisie, ce fut donc une lecture très agréable et  les quelques pages annonçant le prochain tome me permettent d'affirmer que je serais de la partie.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article