Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Poulbots - Patrick Prugne

Présentation
Au cœur de la butte Montmartre, nous suivons cinq enfants pauvres, petits poulbots qui vont avoir maille à partir avec un promoteur immobilier véreux bien décidé à les déloger de leur mare aux grenouilles.

Cette fable urbaine, chronique d’un lieu et d’une époque en pleine mutation, prend le contre pied du Montmartre présent dans l’imaginaire collectif. Nous y croisons Poulbot, Steinlen, Bruant, Dorgeles, … ces artistes devenus emblématiques de Montmartre, quartier mis à l’honneur dans le récit, mais celui-ci met avant tout l’accent sur ces indigents qui évoluent en marge de la bohème, et dont la principale préoccupation est de survivre. Des familles sont expropriées faute de pouvoir payer leur loyer, notamment celle de l’un des protagonistes, ce à quoi nos poulbots comptent remédier en kidnappant le fils du promoteur immobilier pour demander une rançon.

Le petit bourgeois va se retrouver immergé dans l’univers et le quotidien de ces miséreux. C’est un vrai choc culturel. Peu à peu, il va tisser des liens d’amitié avec eux. Jamais il n’aura été aussi heureux que parmi ces gamins. Cette histoire met en lumière la pauvreté qui régnait sur la butte à l’époque, mais de façon légère ; à travers les aventures de cinq enfants, que le dénuement a abîmé mais pas brisé. Frondeurs et gouailleurs, ils luttent pour préserver le peu qu’ils ont : leur terrain de jeu, leur coin de paradis. A la fin, la guerre fait irruption sur le devant de la scène. Petites histoires sur fond de grande Histoire. La bataille a fauché bien des vies, enfants du Maquis comme privilégiés, tous logés à la même enseigne. La guerre balaie les différences de classe.

Avis
Voici un bel album sur Montmartre à l'été 1905, quartier miséreux de Paris quasiment la campagne, un endroit vers lequel un promoteur se tourne avec ses beaux projets d'urbanisation. C'est donc avec son fils Jean sous le bras, un fils dont il a presque honte depuis qu'il lui a avoué vouloir devenir peintre, qu'il se rend sur la butte accompagné de quelques ouvriers pour délimiter le terrain. Jean rencontrera un groupe d'enfants lié par une forte amitié et qui ont chacun une vie différente mais toujours empreinte de pauvreté, l'air de la révolte a sonné pour Jean et il compte bien aidé ses nouveaux amis à s'en sortir.

Ce sera l'histoire d'une belle amitié et une rencontre avec Francisque Poulbot qui donna son nom à ces petits miséreux de Montmartre et qu'il dessina toute sa vie. L'album rend parfaitement cette ambiance du début de siècle dans ces rues où les grands artistes se rencontrent autour d'un verre avec photos à l'appui en fin d'ouvrage, le scénario est simple et c'est pourtant l'aventure de toute une vie pour Jean, une aventure qui le changera beaucoup; il en ressort d'ailleurs du dénouement une certaine mélancolie du temps passé.

Côté illustrations, faites à l’aquarelle, le dessin est doux comme un souvenir. Un album hommage à un homme qui a rendu visible la misère des enfants de Montmartre. Très très belle découverte.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article